Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 17:13
En cette période de pont du 1er mai, 11 vélorutionnaires se sont retrouvés samedi pour aller à la rencontre de la fameuse pub non-réglementaire de la rue Edouard-Vaillant.

La Nouvelle République est venu à notre rencontre et le photographe nous a fait prendre la pose devant cette fameuse pub. On attend maintenant l'article.

Sur notre parcours, nous souhaitions dénoncer cette publicité mais aussi relever les autres pubs malsaines.

En voici un bel exemple:
- Un panneau 4x3m dont l'assise est en marbre et qui cache un des plus beaux arbres de Tours. Enfin, qui cache... disons plus tôt qui dénature un des plus beaux arbres de Tours.


Une pub, un arbre. On préférerait un arbre et pas de pub.


La vélorution prend la pose après avoir scotché sur le 4x3m "je suis une publicité, et je cache la vue à un arbre magnifique". Petit panneau dérisoire, mais nécessaire...

Les arbres durables, cela existe?

Puisqu'on parle des arbres, le jeudi 30 avril, Europe-Ecologie organisait un meeting à Tours. Velorution Tours s'est invité (voir là: Vélorution Tours s'invite au meeting d'Europe Ecologie ).
Voici la deuxième partie de notre action satirique. Qu'est-ce qu'un arbre durable:


Europe Ecologie roule-il pour l'écologie?

Voici ce qu'on a pu lire sur le net:

Trouvé dans un tract national d’”Europe Ecologie” (Bové, Cohn-Bendit, Rivasi, Eva Joly…etc) pour les européennes du 7 juin :

“Europe Ecologie refuse la casse sociale et n’accepte pas de voir fermer les entreprises les unes après les autres, de voir détruire des filières industrielles entières comme, hier, la sidérurgie et aujourd’hui l’automobile.”

Oui, vous avez bien lu : un document signé par les Verts ! Vive l’industrie et la bagnolle !

 

Sans commentaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La pub cacaBeurk
commenter cet article

commentaires

François 07/05/2009 02:03

Je ne critique pas l'action des vélorutionnaires de Tours, bien au contraire. Je suis effectivement effaré d'apprendre cette histoire de pile à combustible. J'habite en zone rurale et j'ai abandonné ma bagnole, je suis sur un projet de ferme, en décroissance, etc ...Je veux bien croire qu'Europe Ecologie ne dénonce pas assez, que les Verts sont plein d'incohérences, mais franchement, qui n'est pas truffé d'incohérences ?Je reconnais que cette phrase du tract est mal tournée mais la suite est quand même très explicite : il s'agit bien de sauver les employés, pas les usines. Je crois aussi qu'il faut prendre les gens où ils sont, et aujourd'hui les employés qui bossent à monter des bagnoles, ce qu'ils veulent c'est pouvoir bouffer. A nous écolos de leur montrer que ce n'est pas en soutenant l'industrie de la bagnole.Je crois quand même qu'on peut dire qu'on déplore la disparition de l'industrie automobile telle qu'elle se passe en ce moment parce que si c'est pour produire des zones socialement sinistrées comme en a créé la disparition de la sidérurgie, c'est pas franchement enthousiasmant. Or pour le moment, c'est ce qui est au programme pour les ouvriers de Peugeot à Sochaux ou de Renault à Flins. Et les seuls à dire "de toute façon, l'automobile va disparaître mais on veut sauver les employés" c'est quand même Europe Ecologie.Après, je suis tout à fait d'accord : surtout ne jamais arrêter de faire chier les Verts sur leurs incohérences ou leur relâchements. Et puis, ils sont bien co-organisateurs de l'Alter-tour... ;-)

Alain 06/05/2009 18:47

C'est assez étonnant de voir que même dans les milieux écologiques, on refuse de lire les vraies phrases:"“Europe Ecologie refuse la casse sociale et n’accepte pas de voir fermer les entreprises les unes après les autres, de voir détruire des filières industrielles entières comme, hier, la sidérurgie et aujourd’hui l’automobile.”Si Europe-Ecologie refuse de voir fermer les usines automobiles, alors c'est qu'elle les soutient, non? Ou alors, c'est que je ne sais pas lire? Je ne vois pas dans cette phrase "l'industrie automobile est vouée à disparaitre". C'est bien un soutien et j'en suis profondément désolé.Europe-Ecologie dit peut-être l'inverse ailleurs en d'autres lieux mais les politiciens ont souvent cette tendance à dire un truc puis le contraire...Y'aurait beaucoup de choses à dire sur Europe-Ecologie. Il suffit de lire la revue L'Ecologiste d'il y a quelques mois, qui a dénoncée dans un éditorial plusieurs incohérences de ce groupe. Néanmoins, l'action que Vélorution Tours a faite était plus accès sur les verts de Tours qui laissent passer tant de problèmes écologiques de la ville et qui croient qu'on va tout sauver à l'Europe alors qu'on pourrait déjà faire beaucoup en local. La encore, c'est une constatation flagrante des jeux de pouvoirs et de compromissionsOn a certainement plus le temps d'attendre. Certains donnent trois ans pour retourner le monde, Albert Jacquart dit à demi-mots que c'est perdu pour l'espèce humaine tellement nous n'avons rien fait. On ne peut pas ouvrir une revue sans voir des drames sans nom. Alors, svp, le temps, le progressif, ce n'est plus à l'ordre du jour. Entre des verts qui font des débats sur l'hydrogène et sa possible application de la bagnole qui tue tout les jours, et un éco-tartuffe local CAP21 qui vote des subventions à l'aéroport de Tours, on ne saurait nous taxer d'extrémistes, de trop radicals ou autres. C'est dans l'autre camp, celui qui ne dénonce pas assez, qu'il faut chercher l'erreur pas chez les membres de vélorution Tours qui ont organisé un moment festif de piqûre de rappel des grnads problèmes écologiques de la ville de Tours!

François 06/05/2009 14:29

La citation est effectivement hors-contexte parce qu'elle est tronquée, et à ceniveau, c'est mensonger !Le tract ne dit jamais qu'il faut sauver l'industrie de la bagnole mais qu'il faut sauver les employés !!! Bien au contraire, Europe Ecologie n'arrête pas de marteler que cette industrie est vouée à disparaître !Je ne nie pas du tout l'opportunité d'un pôle d'écologie politique radicale. Moi aussi, j'aimerais voir disparaître les centrales nucléaires et les bagnoles dès demain, moi aussi, j'aimerais vivre dans un monde de simplicité volontaire ... Sauf qu'on ne pourra jamais l'imposer et qu'il faudra bien que ça vienne progressivement (jamais assez vite, on est d'accord).Alors bien sûr, ce n'est pas très excitant de dire qu'on va sortir "progressivement" u nucléaire, de se dire que les députés européens Verts vont aller négocier avec des députés productivistes, mais on ne peut quand même pas nier que ça fera avancer un peu les choses dans le bon sens...

alain 05/05/2009 21:43

Même si la citation provient du tract, il manque le contexte, qui est dans le programme. Il ne s'agit pas de soutenir des filières condamnées, mais d'organiser leur reconversion écologique (moins de production et une meilleure production), en évitant la catastrophe sociale. Quant à Europe décroissance, ils sont des idées intéressantes (je lis leur journal), mais entre se faire plaisir avec moins de 1% des électeurs et faire avancer les choses avec 10% , j'ai choisi.

Velorution Tours 05/05/2009 20:51

Nous n'avons fait que citer une phrase d'un tract distribuée par Europe-Ecologie. Cela n'est donc pas hors-contexte. Il existe une autre alternative: Europe-Décroissance