Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 22:33

Pour ceux qui ont suivi les 63 vélorutions, vous pouvez vous rappeler cette phrase :"gare à  la gare où on gare le vélo au hasard, le regard hagard..." qui introduisait la première pétition pour avoir plus de considération du vélo dans la gare et dans les trains.

J'ai compté plus de 280 bicyclettes sur les emplacements et en dehors dans la gare. Biensûr, il y en a qui sont abandonnés (moins de 5), d'autres qui sont mis là le lundi et récupérés le vendredi (si peu) mais il y a surtout un IMMENSE service rendu à notre santé à tous :

un vélo en plus c'est une auto en moins

un gain de place dans la ville (imaginez un parking de 280 voitures?)

et la possiblité d'utiliser l'intermodalité sans souci

 

Le vélo, le train, le bus, les jambes sont les transports d'avenir ; on l'a vu avec la pénurie de carburant la semaine passée.

Alors encore un effort pour plus d'emplacements, plus de places dans les trains et dans les transports en commun

 

 

GARE-VELORUTION-juin-2008.jpg

JUIN 2008, Nous étions à la gare de Tours pour demander plus d'emplacements pour garer les vélos et pour voyager dans les trains...

Novembre 2010 : le retour

RDV SAMEDI 6 novembre, 14h15 devant la mairie de Tours puis parcours jusqu'à la gare de Tours, déambulation vélo à la main dans la gare pour constater le manque d'emplacements et encourager le développement des parcs à vélo, goûter (amener gâteaux et boissons).

 

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 22:35

une autre contribution de la part de Jean-Marc pour argumenter contre l'abattage grandeur nature de la strate arborée tourangelle  :

sept 2010

"La municipalité avait déjà budgétisé le massacre.

 

Cent soixante arbres à abattre, une bonne affaire à prendre… Des « appels d’offre » avaient ils déjà été lancés, et peut-être même des promesses de « contrats fermes » étaient-elles déjà faites ?

Comment comprendre autrement les choses ? Pourquoi le cri de guerre des tronçonneuses,  à nouveau lancé dans la presse par l’autocrate local en personne : « On replantera des arbres ! » (1) ?

Et comment interpréter de déploiement général des engins de chantier menaçant directement les allées arborées de la ville ?

La destruction de patrimoine arboré de la ville a-t-elle été vendue avec le tramway ?

 

Travaux préalables aux travaux.

En l’espace d’une journée les engins de chantier se sont postés aux points stratégiques et contestés sur le tracé du tramway. Dans certains quartiers les habitant on été réveillés au petit matin par la mitraille des marteaux piqueur. «  C’est pour ne pas nuire à la circulation automobile de la journée » affirme la municipalité… Travaux de voirie, travaux de réfection  ou de déviation de canalisation d’assainissement et autres conduits travaux préparatoire aux travaux proprement dit du tramway, « qui ne sont pas commencés » c’est la version officielle, officielle… Partout sur le tracé les engins de chantier sont déjà en action.

Mais pourquoi cette précipitation soudaine ?

 

Les choses ne se sont pas passées comme prévue.

Le chantier du tracé avait déjà été vendu, mais des contretemps intempestifs sont survenus  dérangeant le plan d’action municipal. Contre toute attente la commission d’enquête n’a pas été une simple formalité. Elle n’a pas été à l’image de la réunion publique d’information de la population, où l’arrogance ostentatoire des conseiller municipaux a pu être notée (2). Première surprise désagréable à la municipalité la commission d’enquête a du être prolongée de 15 jours, jusqu’à la fin du mois de juillet. Mais pourquoi une commission d’enquête un mois d’été et de vacances ? Passons sur cette question…

 

Une arnaque possible

Deuxième et grave déconvenue pour la municipalité, la profusion des observations de la population et surtout des critiques diverses et inattendues ont révélé un projet de tramway mal pensé mal chiffré et peut-être pire, une arnaque possible, une spoliation des habitants pour assurer un prestige débile de la ville…

Trop d’impensé sur tous les plans, trop de surcoût volontairement rajouté mais d’une totale inutilité. La diversité et le nombre des critiques de toute nature, technique, financiers, géographique archéologique et écologique (3) ont surpris la municipalité sur son projet de tramway.

L’enquête publique a révélé les insuffisances techniques et la lourdeur financière frisant l’arnaque et aussi le désastre écologique délibéré et arbitraire. La municipalité a été surprise en flagrant délit la « main dans le sac », par la concordance des critiques fusant de tous les horizons.

Mais, pour le moment, elle veut encore garder l’initiative et le monopole de l’action.  Seule la municipalité en effet avec les associations et les personnes fortement impliquées et ayant suivi de manière active la problématique écologique du tramway ; connaissent les « dessous du dossier ».

Alors pour conjurer les incertitudes et outrepasser l’avis de la commission d’enquête, la municipalité a choisi la fuite en avant. Les engins de chantiers ont durablement investi le tracé du tramway et sont en manœuvre permanente sur  l’ensemble des zones conflictuelles révélées par la commission d’enquête.

 

La fuite en avant pour assurer le massacre.

La destruction de patrimoine arboré de la ville a-t-elle été vendue avec le tramway ?

Les 160 arbres du mail du Sanitas sont toujours menacés. L’épreuve de force a commencé.

Rageur, l’autocrate local a relancé dans la presse (4) de cri de guerre des tronçonneuses et l’organe de propagande municipale prépare  la politique de la terre brûlée et du massacre accomplie « Travaux du tramway, c’est parti ! » «  L’enquête publique est terminée. La commission d’enquête publique a remis son rapport au préfet le 30 août 2010. » (5). Si la première affirmation est dramatiquement vraie et réelle puisque le massacre a déjà commandes avec des ifs déracinés pour céder le passage au tramway ; la seconde est fausse et relève de guerre des communiqués. La commission d’enquête n’a pas encore rendu son rapport et devant le début illégal des travaux, des recours (6) ont été déposés auprès du préfet.

Mais bien avant la commission d’enquête et quelques soit son résultat, il a été démontré par un dossier bien étayé qu’un autre tracé du tramway préservant l’allée arborée du Sanitas est tout à fait possible (7).

Alors pourquoi cet acharnement déraisonnable pour financer un massacre ? 

 

(1) http://carfree.free.fr/index.php/2010/07/15/on-replantera-des-arbres/#more-9026

(2) Sauvons la promenade arborée du Sanitas

(3) Tramway et arbres, voir les différentes dépositions faites au cours de l’enquête publique.

(4)

(5) Tours info septembre 2010 : page 2 et 11. Magazine

(6) voir la note 2 « Sauvons la promenade arborée du Sanitas »

« Le 8 septembre Le préfet pourra-t-il débloquer la situation ? »

(7) voir la note 2 « Sauvons la promenade arborée du Sanitas »

 

 

ENVOYEZ NOUS VOS CONTRIBUTIONS : il faut rapidement faire cesser ces abattages insensés, impensés...

la prochaine Vélorution 2 octobre soutient ces actions de protection des arbres...

(et à nouveau s'il vous plaît, arrétez de me demander ce qu'en p...les Verts, Ils ont d'autres choses plus importantes à faire, par exemple soutenir l'implantation des ruches à la cousinerie...)

 

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 21:42

extrait du courrier de Monsieur Beyrand, cosigne par la SEPANT, le TCSP37, Velorutiontours  et certainement l"Aquavit (a confirmer) et remis cet apres midi a la prefecture pour demander un entretien dans les jours qui arrivent :

 

"Monsieur le Préfet,

Suite à mes trois courriers précédents et à l'attention que vous y aviez portée, je suis au regret de vous dire que les "points positifs" d'apaisement que j'avais notés de la part de la municipalité n'ont pas été confirmés ces deux derniers jours. Au contraire une série d'abattages d'arbres montre la détermination à continuer une "politique du fait accompli" pour entériner le tracé du tramway, pourtant controversé sur plusieurs points et aussi, sur toute sa longueur, soumis à une déclaration d'Utilité Publique qui n'est pas acquise, ni même très probable au vu des multiples et graves critiques qui ont été exprimées.

Pour ne m'en tenir que sur le "front des arbres", essentiel actuellement, bien plus que les canalisations (je vous rappelle qu'une canalisation peut être remise en place, pas un arbre), voici la situation telle que je la vois :

  • Avenue de l'Europe et à côté, des abattages massifs sont en cours cette semaine (plus de 100 arbres). Si la mairie a accepté de ne pas toucher aux 10 cèdres, elle a annoncé jeudi dernier l'abattage de 83 liquidambars, non prévu dans le dossier d'enquête, en expliquant que la canalisation des eaux usées est très abîmée et que le fait de la remplacer provoque l'abattage, norme de 2005 oblige. Je suis très circonspect sur cette explication, car je n'ai vu aucun cas semblable dans une recherche approfondie sur la Toile. On nous a asséné un argument technique sans que l'on ait les informations qui nous permettent de cerner le problème et d'éventuellement le contester.
  • Avenue du général De Gaulle, avant-hier, cinq arbres ont été abattus. Ce n'était pas prévu dans le dossier d'enquête et ça n'a pas été annoncé. Partout où il y a des travaux, nous sommes donc soumis à un tel risque.
  • Au Sanitas, au bout de la promenade arborée, côté rue Blaise Pascal, 6 arbres ont été abattus hier après-midi (sans aucun affichage explicatif). Ici la mairie ne peut pas prétendre que les abattages sont nécessaires à la réfection de canalisations en mauvais état. De façon flagrante, ces six érables ont été abattus à cause du tramway et de son tracé.
  • Rue du Pont Volant, où je me suis rendu ce matin, j'ai pu constaté que la montée du coteau n'est pas entamée. Il y a là des dizaines d'arbres sur le talus, là où ça doit être élargi ; ils peuvent être abattus, alors que plusieurs demandes pour diminuer les dégâts ont été exprimées lors de l'enquête publique.


En conséquence, je vous demande de faire en sorte, jusqu'à la D.U.P. :

  • que les travaux tout le long de la promenade arborée du Sanitas soient stoppés
  • que les abattages d'arbres avenue de l'Europe soient stoppés (il y a urgence, c'est commencé)
  • que les travaux rue du Pont-Volant n'entament pas la montée du coteau (à partir du garage)
  • que tout abattage d'arbres soit stoppé, pour quelque raison que ce soit, liée au tramway et ses dévoiements des réseaux
  • que les travaux de dévoiement des réseaux soient stoppés, tant ils sont une menace environnementale injustifiée et injustifiable avant la D.U.P..


En vous remerciant de votre attention, je vous adresse, Monsieur le Préfet, l'expression de mes meilleures salutations."

 

je vous conseille le site tres documente et argumente de

http://pressibus.free.fr/blogcvl/promenade/index.html

 

Alain Beyrand y a fait l"effort de rassembler, les informations sur les destructions d"arbres dans l"agglo : edifiant !

 

S"il vous plait, ne me demandez plus ce qu"en pensent les ecologistes, ils ont des questions beaucoup plus importantes a regler...

 

 

prochaine velorution sur le theme de la protection des arbres...

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 19:21

Velorutiontours est fier d"avoir participe a ce parking day international !

d"abord coince entre 2 bagnoles (la jaune etant surveille par le commercant pour ne pas payer d"horodateur ; argument : la conductrice paie des impots alors, hein, ho...la betise a ce point, c"est de l"art...), puis on a grignote 4 emplacements. La prochaine fois on en chope plus et on amenage mieux...Des propositions, des projets, des idees a gogo, on se regale d"avance...

parking-day-sept10-entre-2-bagnoles.JPG

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 22:55

 

SEMAINE DE LA MOBILITE (ex semaine europeenne sans ma bagnole)

 

 

Citoyens, artistes, activistes et autres green guerilleros: la ville vous appartient ! Laissez libre court à votre imagination pour créer des parenthèses originales aux espaces bétonnés.

des idees?

he bien, vous pouvez faire :

Une aire de jeu accueillant un tournoi de ping-pong, un stand de limonades gratuites, une lecture publique de poésie, une mini-ferme urbaine, un potager, une installation artistique éphémère: autant de modes d’appropriation créatifs et ludiques de l’espace public pour poser la question de la place du végétal et du citoyen en ville.

Inscrivez-vous sur le site www.parkingday.fr et suivez le mode d’emploi!

Attention, événement planétaire!

Le PARK(ing) Day aura lieu les 17 et 18 septembre prochain dans plus de 20 pays et 140 villes.

Le principe? Transformer une place de parking en espace de création temporaire végétalisé artistique et convivial.

Un PARK(ing) Day pourquoi faire ?

Dans les villes occidentales, la plus grande partie de l’espace urbain est actuellement allouée aux véhicules. Est-ce la ville que nous voulons?


Park(ing)Day---2008---Corte

Citoyens, artistes, activistes et autres green guerilleros: la ville vous appartient ! Laissez libre court à votre imagination pour créer des parenthèses originales aux espaces bétonnés.

des idees?

he bien, vous pouvez faire :

Une aire de jeu accueillant un tournoi de ping-pong, un stand de limonades gratuites, une lecture publique de poésie, une mini-ferme urbaine, un potager, une installation artistique éphémère: autant de modes d’appropriation créatifs et ludiques de l’espace public pour poser la question de la place du végétal et du citoyen en ville.

Inscrivez-vous sur le site www.parkingday.fr et suivez le mode d’emploi!

 

 

©Corte

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 17:06

La vélorution:

 

8 personnes ont participées à la vélorution pour aller dénoncer les abattages d'arbres pour le passage du tramway au sanitas. Elles ont discutées avec plusieurs personnes du quartier qui n'étaient pas contentes de cette nouvelle. La Nouvelle Répubique, La tribune de Tours, FR3 et Tv Tours ont consacré ou vont consacrer un moment de leur temps à cette action.

 


Les économistes et leur imbécilités, là où le gratuit n'a pas sa place et la croissance est une religion:

Sélection de propos tenus aux rencontres économiques d'Aix-en-Provence

[ 04/07/10  - 12H55  - Les Echos  - actualisé à 14:48:45  ]

«La concurrence fait beaucoup de mal à la société. Je la trouve mauvaise. Elle détruit l'affect, elle détruit l'amour des gens.» Luc Besson, réalisateur.

«J'espère juste avoir apporté un peu d'amitié et d'amour dans ce débat très dur et très économique.» Luc Besson, réalisateur.

«Beaucoup plus vite qu'on ne l'anticipait, la Chine a rejoint la frontière technologique.» Christian de Boissieu, président du Conseil d'analyse économique.

«Si nous gardons le même modèle de croissance, nous allons dans le mur. Et ce n'est pas une crainte, c'est une chance.» Alain Juppé, maire (UMP) de Bordeaux.

«Il y a 55 millions de gens vivant avec plus de 20.000 dollars par an en Afrique. C'est plus qu'en Inde.» Mohamed Ibrahim, fondateur de Celtel (opérateur de téléphonie mobile en Afrique)

«Je trouve ça assez charnel, la croissance. Ca a quelque chose d'addictif.» Yseulis Costes, directrice de 1000mercis

«Les entreprises vont moins vite que les consommateurs. C'est un peu triste.» Yseulis Costes, directrice de 1000mercis

«La Chine a connu cinquante ans de croissance négative. Actuellement, on assiste au rebond.» Maurice Lévy-Leboyer, historien

«Le long terme est démodé. A moins qu'il soit devenu un luxe que les gens ne peuvent plus s'offrir.» Jose Maria Figueres, ancien président du Costa Rica

«Un système économique mondial et un système politique national, c'est incompatible.» Roberto Lavagna, ancien ministre de l'Economie argentin

«Le marché favorise les riches, la démocratie favorise les pauvres.» Amy Chua, professeur à la Yale law school

«La notion occidentale de vérité passe après la notion chinoise de moment.» André Chieng, consultant, président du comité France-Chine du Medef

«La dette, c'est le substitut d'un Etat planétaire.» Jacques Attali, essayiste

«Le problème, ce n'est pas qu'il n'y a pas de pilote dans l'avion, c'est qu'il faut créer une cabine de pilotage.» Jacques Attali, essayiste

«Pour un peu, on serait passé en un an du Grand emprunt au Grand remboursement.» Bruno Angles, président France de Macquarie (fonds d'investissement australien)

«La Chine devrait devenir plus communiste, en taxant davantage les riches.» Luca Silipo, économiste en chef Asie-Pacifique de Natixis

«Proverbe portugais : quand le vent souffle, certains construisent des murs et d'autres des moulins.» Henri de Castries, PDG d'Axa

«Qu'on ne compte pas sur moi pour faire semblant de réformer. Parce que la crise, elle n'a pas fait semblant.» Michel Barnier, commissaire européen au marché intérieur

«La gratuité n'existe pas. Il y a toujours quelqu'un qui paie.» Carlo d'Asaro Biondo, directeur général Europe du sud, Moyen-Orient et Afrique de Google

 

La sagesse:

 

Un arbre se mirait dans l’eau transparente du lac et se posait quotidiennement cette question : « Est-ce que je plais au ciel qui m’a créé et me veut resplendissant, à son image ? »

Il ne savait pas comment examiner sa conscience, car personne ne le lui avait enseigné. Cependant, tous ceux qui passèrent devant lui et entendirent la réflexion qu’il faisait tout haut lui posèrent des questions pour l’aider dans son auto-évaluation.

Le premier qui passa par là fut le cultivateur. Il lui dit : « Tu devrais porter plus de feuilles, produire plus de fleurs, plus de fruits. »

Le deuxième qui passa par là fut le bûcheron. Il lui dit : « Tu devrais redresser cette branche tordue, pousser un peu plus droit et mieux résister au vent. »

Le troisième qui passa par là fut le héron. Il lui dit : « Tu devrais fournir plus d’ombre, mieux accueillir les oiseaux et leurs nids. »

Le quatrième qui passa par là fut le jardinier. Il lui dit : « Pourquoi ces feuilles jaunies ? Avec ta force immuable et l’engrais que j’investis, tu peux mieux fleurir. »

Le cinquième qui passa par là fut un philosophe. Il lui dit : « Est-ce que tu donnes le bon exemple, toi qui es dressé sur la terre, à la fois enraciné et appelé à t’élever, à grandir ? »

Le sixième qui passa par là fut une fourmi. Elle lui dit : « Tu dors trop souvent. Tu hibernes trop longtemps. »

Le septième qui passa par là fut une tortue. Elle lui dit : « Tu es fier d’être plus haut que les autres. »

Le huitième qui passa par là fut un météorologue. Il lui dit : « Tu te plains du vent glacial qui te brise et te dénude. Tu te plains de la pluie qui t’inonde, du soleil qui rend tes veines arides. Tu te demandes, chaque saison, si tu vas survivre. »

Le neuvième qui passa par là fut un juge. Il lui dit : « Tu devrais éliminer tes défauts, multiplier tes vertus. »

Le dixième qui passa par là fut un gitan. Il lui dit : « Tu devrais convertir ton immobilité et déchirures en joyeuse fête de la vie. »

Le onzième qui passa par là fut un scarabée. Il lui dit : « Tu devrais être plus tolérant envers ceux que tu aimes moins. »

Le douzième qui passa par là fut un ver de terre. Il lui dit : « Tu devrais avoir l’écorce plus douce et montrer plus de patience et d’hospitalité. »

Face à tant de remises en question et d’invitations à la réflexion, l’arbre consciencieux fut un peu trop confus. Il trouva son examen de conscience pénible. Il se sentait abattu. Il se dit : « Est-ce possible de corriger tous ses défauts ? Est-ce possible d’être parfait et pleinement vertueux ? »

Une brise légère, qui passait par là, lui murmura au fond de l’oreille, entre deux petites branches : « Laisse toujours battre ton cœur au rythme de l’Amour. Vis simplement, de ton mieux, ta vie. »

Depuis, cet arbre fait beaucoup moins souvent des examens de conscience et vit en paix. Fidèle à lui-même, il apprend à être plus doux, au quotidien.


Par Bernard Antoun

Extraits de Mémoires de ciels et de vents (2005) éd. Humanitas (Québec)

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 18:43

L'an passé, on avait "sauvé" in extrémis des arbres au bois de Grammont, on avait soupçonné (à tort) des vues d'abattages sur la place Mamme - et on reste vigilant, on avait pu rien faire pour les arbres soi-disant (quelques uns seulement) malades du bd Tonnelé, on avait alerté, discuté, manifesté,...


Et maintenant un nouveau coup est en préparation pour les arbres du Sanitas pour le tramway. (et ailleurs aussi).


D'aucun propose d'écrire sur le registre de la consultation publique de la mairie et c'est pas mal mais VELORUTION propose une action qui rendra publique cette vision de l'abattage au profit des emplacements automobiles SAMEDI 3 juillet.

 

Rendez-vous comme d'habitude, 14h15 place Jean Jaurès à Tours et parcours vers le Sanitas.

 

Pour des informations sur les abattages d'arbres dans la ville de Tours, voir le site suivant:

http://pressibus.free.fr/blogcvl/arbres.html

 

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:22

http://pressibus.free.fr/blogcvl/p/CartePasserelle.jpgPour la fête du vélo, velorution souhaite une fête sur la passerelle Fournier (départ 14 h 15 de la mairie de Tours vers cette passerelle qui est située derrière la gare et passe sur les rails entre le Sanitas et Velpeau).
Déjà Velorution a manifesté pour que cette passerelle soit accessible aux mobilités de toutes sortes et les réponses tecnhicofinacières ne sont pas satisfaisantes en l'état.
Paraîtrait-il qu'il y aurait de l'argent (le nôtre) qui serait dévolu à une étude (ça en fait combien depuis plus de cent ans qu'existe cette passerelle)?

 

BON!
En attendant, cette "verrue" tourangelle plantée dans le paysage urbain n'est l'objet que de peu d'attention en regard des projets de nos décideurs (commune et agglo); leur préoccupation va vers les 2 lions, un hôtel grand luxe, les beaux zarts, une dame loire d'audiard...bref c'est beau, c'est touristique, ça rapporte du fric...à quik?

Alors, alors, velorution propose d'occuper la passerelle, de la photographier; la filmer, la bruiter, la décorer, la grimper...le samedi 5 juin pour y faire la fête du vélo !!!

 

http://pressibus.free.fr/blogcvl/p/2009-10-03_07.jpg

Vélorution Tours en octobre 2009, lors d'une de ces nombreuses escapades vers la passerelle maudite.

 

La passerelle Fournier et son historique à la sauce germanique? C'est là:

http://pressibus.free.fr/blogcvl/passerelle.html

 

Savez-vous:

- que la passerelle pourrait être le haut-lieu d'un axe vélo est-ouest?

- que la passerelle sera à quelques encablures d'une station de tramway que ne pourrons pas utiliser correctement les vélos de l'est?

- Que c'est le symbole le plus fort d'une mixité d'un quartier riche et d'un quartier pauvre?

- que la passerelle face au projets colossaux des pontes socialistes c'est un budget ridicule? On a réussi à faire des IKEA dans le lit du Cher, des éco-quartiers en zones inondables, des parkings souterrains dans le lit de la Loire? Bref, tout un tas de conneries qui a réclamé un pognon monstre?

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 19:36

Les bourses qui s'effondrent, les marées noires qui polluent de visu (Louisiane) ou sans qu'on n'y prête attention (l'extraction des sables bitumineux du Canada génère l'équivalent d'une marée noire par an), des pays en faillite (France, Angleterre, USA mais surtout Grèce afin qu'on ne parle pas trop des 3 premiers), un volcan en éruption.

 

L'occident et ses valeurs hautement universelles dans le mur?

 

Voilà ce qu'on peut lire au gré des navigations et franchement cette phrase vaut le détour:

Et si c'était le début de la fin ? Le volcan ! Mais qu'en est-il par rapport au volcan que l'occident allume et rallume dans le reste du monde ? Guerre, misère, famine, maladie, combien de morts par jour par la faute de cet occident qu'un simple volcan fait frémir ?

 

Localement? La pollution de l'A10 qui tue mais la mairie s'en tape (si l'on en juge sur ce qui s'est dit au dernier CVL-est). On parle aussi d'un pont sur la Loire pour l'A10bis. Bref, on continue les conneries. Dans le mur, on vous dit: en avant toute!!!

 

 

http://www.letransmuteur.net/wp-content/uploads/2008jsa.gif

 

 

 

http://www.decroissance.info/IMG/jpg/dev_courbes.jpg

 

 

 

 

http://www.passerelleco.info/IMG/arton505.jpg

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:07

Vélorution du 1er mai:

ralentissons la ville pour promouvoir la décroissance de nos sociétés malades du toujours plus.

 

http://www.voxnature.fr.nf/wp-content/uploads/escargot-03.jpg

 

Ce sera finalement à partir de 12h30 devant la mairie de Tours. On vient quand on veut, on tourne avec les autres, on tourne lentement, on tourne décroissant!

 

Le lièvre auto contre la tortue vélo: c'est là:

http://www.voxnature.fr.nf/2010/04/ralentissons-la-ville-vive-la-lenteur/

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article