Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 18:02
Avez-vous reçu la pub du magasin Carrefour de St Pierre des Corps dans votre boite aux lettres?
Alors en page 55, vous serez heureux de voir que Carrefour s'engage pour la 4ième fois dans la semaine du dévellopement durable. Le magasin se dit "engagé en faveur d'un commerce responsable" et dit distribuer "plus de 300 produits issus de l'agriculture biologique" sans parler des "produits issus du commerce équitable". En même temps dans leur grande bonté, il collecte les piles, les portables, les batteries et les cartouches d'encre.

Problème: La catalogue de pub fait 84 pages, il y a des centaines de produits et pour ce qui est du bio ou du naturel équitable, en cherchant vous en trouverez 3:
deux sur la page à coté de la grande campagne sur le dévellopement durable (comme par hasard), et un autre pour le lait lactel BIO.

Cela fait quand même un peu maigre en pleine festivité pour une planète différente, non? Trois malheureux petits produits contre des montagnes d'autres trucs polluants, non respectueux, non équitables.

Mais le plus fort, c'est que le commerce responsable, c'est vous faire consommer plus... ACHETEZ !!!! ACHETEZ !!! pour une lessive écologique, un nettoyant écologique, ou un pack de lait BIO acheté, le 2ième est à moitié prix. Toujours le même discours sous-jacent finalement.

Mais ne gachons pas votre plaisir: Allez à Carrefour qui organisera des animations sur le tri et le recyclage des emballages. Ce serait quand même bête qu'il est imprimé tout cela pour qu'on s'en désintéresse?
Réfléchissez bien toutefois... et si tous ces emballages inutiles, plutôt que de jouer avec, on les laissait sur le parking du magasin, juste à l'entrée pour lui apprendre à en générer moins. Après tout, pourquoi on devrait trier des choses qui nous enquiquinent? A eux de ne pas les produire.
Partager cet article
Repost0
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 15:05
De nombreuses émissions de télé, ces derniers temps, ont fait des reportages sur les produits d'hygiène et de beauté. Une émission suisse nous apprend que très, très peu de crèmes anti-rides sont efficaces et lors de l'émission, on apprend que finalement ce n'est pas le rétinol actif, ou le jojoba A+, ou le liposome pro-B ou la poudre de perlinpinpin VXX+AA3264 Y12 aux extraits de "je bousille les forêts primaires à la recherche d'un nouveau truc à la con pour les occidentales" (ouff, on en vient à l'essentiel...), donc, ce n'est pas tout cela qui peut avoir une action efficace contre les rides mais le filtre UV que contiennent ces crèmes.

Attention toutefois, car en dehors de ce filtre anti-uv et de quelques principes actifs "homéopathiques", les crèmes sont principalement de l'eau et du pétrole (j'exagère un tout petit peu...). Soyons plus précis: de l'eau et des produits issus de l'industrie pétro-chimique.
Attention, donc, car nombreux sont ces produits soupçonnés d'être cancérigènes, cancérogènes, perturbateurs endocriniens ou allergènes: propylène glycol, parapens de toutes sortes, PEG, EDTA j'en passe et des plus toxiques.

Mesdames les vélorutionneuses, vous voulez être belles pendant la vélorution? Alors cessez de vous empoisonner avec l'Oréal, Nivea Beauté, Clarins et autres, mais portez vous vers Logona, Lavera, Melvitacosm,Weleda, Cosmo-Naturel, Douce Nature... Toutes ces marques sont en général sans produits chimiques, avec des ingrédients issus de l'agriculture bio et non testés sur les animaux (ça vous fait plaisir de savoir que votre crème de nuit tuent des petits lapins).

Mesdames les vélorutionneuses, ne perdez plus 1/4 h à vous "tartiner" avec un poison, choisissez en 5 minutes une marque naturelle et consacrez les 10 minutes gagnées à faire la yaourtRUTION.

Se pouponner bien et manger bien... parce que vous le valez bien.


En savoir plus:
Crèmes anti-rides: coup de jeune ou coup de bluff ?
Partager cet article
Repost0
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 15:50
Des vélos qu'on montre et qui se voit, bref, des vélos vélorutionnaires. Voici donc le vélo de Soff en complément de l'article présenté il y a quelques jours sur ce blog (VéloPUB pour la vélorution):

Une vue globale:

Image Hosted by ImageShack.us


C'est marqué quoi à l'arrière?

Image Hosted by ImageShack.us


On zoome :

Image Hosted by ImageShack.us

Une photo de votre vélo sur ce blog? Contactez-nous.
Partager cet article
Repost0
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 11:26
L'entreprise Norauto vient de se voir mis en valeur par le ministère de l'écologie dans le cadre de la semaine du développement durable (du 29 mai au 4 juin 2006). Selon un communiqué de presse, l'entreprise Norauto est « distinguée pour son action exemplaire et pérenne à l'occasion de la Semaine du Développement Durable. » Suite à l'appel à projets lancé par le Ministère, l'entreprise Norauto a été sélectionnée parmi les 100 actions exemplaires menées en France qui seront valorisées à l'occasion de cette semaine.

Que fait donc Norauto pour être si exemplaire?
- L'entreprise est ISO 14001. Vous parlez d'une affaire, c'est une norme quasi-obligatoire dans le monde de l'automobile.
- Elle recupère ses déchets comme les pneus, les batteries, les piles. Ben, là, c'est une grosse affaire de dévellopement durable !!! Si on vend des piles, on est obligé de mettre en place un point de récupération, c'est la loi. Les batteries, c'est la loi aussi et les pneus, on paie  une taxe de récup à chaque fois qu'on en achète un. D'ailleurs que fait Norauto de ses pneus? Là, ca serait intéressant... Est-ce que ca va alimenter un tas? ou est-ce qu'ils en font des tapis de sol?

Ah oui!!! J'oubliais, Norauto s'investit dans des campagnes de sensibilisation routière, et elle a conçu la fondation Norauto. C'est d'un banal !!! Microsoft le fait, Canadian Tire aussi, EDF pareil, La lyonnaise des eaux idem. En gros, c'est du marketing pas cher. On pollue d'un coté, on met une filière de récupération de l'autre, et on file 3 francs 6 sous à sa propre fondation ou à Nicolas Hulot pour faire croire qu'on est vachement écolo.

Restons toutefois calmes, positifs et pas rabas-joie: Allons chez Norauto sauver la planète du 29 mai au 4 juin.

Zut, le 3 juin, c'est la vélorution. C'est autrement plus durable et ça n'apparait pourtant pas dans le listing des top100 du Ministère de l'écologie. Serions-nous des extraterrestres, nous, les vélorutionnaires?
Partager cet article
Repost0
20 mai 2006 6 20 /05 /mai /2006 18:23
Avec quoi roulez-vous? Est-ce qu'on se retourne sur votre passage? Non? Regardez cela:


Image Hosted by ImageShack.us


Ce sont les vélos de 2 vélorutionnaires. Soff, qui est à l'origine des vélorutions tourangelles, roule aussi sur un vélo à message. C'est étonnant de constater que le simple fait de placer un A4 devant ou derrière votre vélo le rend tout de suite très attractif. Certaines voitures ralentissent pour lire, certains piétons applaudissent, d'autres encouragent par un "bravo"; lorsque vous croisez un vélo, il regarde fasciné.


Alors, les vélorutionnaires tourangeaux? On s'y met tous à transformer nos vélos en propagateurs de messages vélorutionnaires? A vos imprimantes, à vos pinceaux, à vos idées, à vos bricolages et n'oubliez pas de nous envoyer les photos sur notre  courrier électronique afin qu'on affiche ici le bijou de vos vélorutions quotidiennes.


(Bientôt une photo du vélo de soff)

Partager cet article
Repost0
16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 18:50
Il ne faut pas se le cacher: à chaque fois que nous allumons un bouton, il y a derrière un énorme réacteur nucléaire. Pourtant, est-ce aussi fiable qu'on le croit?

A première vue, le réseau "sortir du nucléaire" est très à la pointe de la constestation et ils ont le mérite de recenser tous les problèmes des centrales françaises. On peut être pour cette énergie mais à y regarder de près, parfois cela fait peur:

Des exemples?
A Chinon (c'est à côté): une inspection en 2005 a mis en évidence des problèmes dans le réseau d'incendie assez graves . Cette inspection de revue a été programmée à l’issue d’insuffisances constatées lors de trois inspections sur le thème de l’incendie réalisées au cours des douze derniers mois.
A Civaux (c'est encore à côté de chez nous), le 3 mars on a frolé Tchernobyl sur Vienne: un opérateur a posé un livret sur le clavier de commande du système mécanique qui permet de réguler la puissance du réacteur. "Le document (...) a été posé sur la touche de montée des grappes et a conduit à une montée en puissance du réacteur", résume l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), dans un courrier adressé au directeur de la centrale. En bref, c'était comme dans le générique du dessin animé "les Simpsons".

On voit que ça craint quand même un peu. Il faut le reconnaitre.

Soucieux d'informer pleinement la population sur les dangers qui la menace, le Réseau "Sortir du nucléaire" organise une réunion publique à Tours le 23 mai, avec Stéphane Lhomme, porte-parole national, auteur de "L'insécurité nucléaire : bientôt un Tchernobyl en France ?

On ne sait pas encore où et à quelle heure, mais on va se renseigner. Un homme averti en vaut deux, non?
Partager cet article
Repost0
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 08:00
Connaissez-vous la YaourtRUTION?

Un étude a montré il y a dix ans que les ingrédients d'un yaourt vendu à Stuttgart ont parcouru neuf mille kilomètres. Cela fait beaucoup de camions sur les routes !
Selon son auteur, la situation s'est aggravée depuis, à cause de la mondialisation.

Comment changer tout çà? Faites la YaourtRUTION!!

Il suffit d'une yaourtière (env. 60 euros), d'un ferment (un yaourt BIO si possible), et d'un litre de lait.
Pour le lait, on a une ferme BIO à Notre Dame d'Oé (La marguerite). Elle vend en direct, ou sur le marché gourmand (une fois par mois, place de la résistance) ou à la Coop Nature (rue Charmel). A défaut, on trouve aussi du lait breton à la Coop Nature qu'on n'a pas besoin de faire bouilliir (déjà stérilisé).
Le cout: pas plus cher qu'un yaourt OGM de supermarché. Je dis OGM car si vous regardez la liste des détectives OGM, quasi-tous les yaourts de supermarché (quelque soit la marque) sont classés  rouges.

Y"en a un qui va me dire: "ben ouais, mais ta yaourtière, elle vient de loin". OK, mais regardez sur le net, on peut faire des yaourts sans yaourtière.
Un autre argument pour vous convaincre? Dans les yaourts industriels, ils mettent de la gélatine porcine.

Quelques liens:
Coop Nature
Détectives OGM
le BIO en région CENTRE


Vive la yaourtRUTION
Partager cet article
Repost0
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 21:04
Ca partait bien: nous étions cités dans le journal local, celui de samedi, le plus lu:



Mais à 14h30, nous étions 12 vélorutionnaires (ça nous a changé des 200 du mois d'avant) et vu le peu de monde, nous avons changé notre fusil d'épaule.
Il est vrai qu'il avait plu toute la matinée, que c'était un grand week-end et que "débattons dans les rues" organisait un bilan du festival.
Nous avons donc fait un peu d'éducation sur la place de la mairie en discutant avec les passants qui s'arrêtaient, intrigués par nos vélos, nos panneaux 'vive la circulation douce", 'autodestruction" "Dur dur de se garer? Moi, j'ai pas ce souci".

A savoir qu'une manif des motards en colère avait également lieu. Elle débarqua dans un bruit du tonnerre. Nous enfilâmes alors nos masques de protection, brandirent notre banderole Vélorution, et les regardèrent passer tout en dénonçant le bruit, la pollution qu'ils généraient.

Il était alors temps de monter sur nos vélos et de faire un tour de la place du palais là où étaient encore les motos. C'est en criant "vive la vélorution, à bas la pollution" que les motards et la police nous regardèrent passer. Nous avons poursuivis notre périple dans le calme en remontant la rue nationale faisant dring dring et pouet pouet, provoquant l'étonnement des passants. C'est ainsi que nous rejoignirent les joyeux drilles de "débattons dans les rues".

ATTENTION: prochaine vélorution le 3 juin
Cycliste tourangeau, la vélorution a besoin de toi !


photo de Soff:
  Image Hosted by ImageShack.us
Partager cet article
Repost0
29 avril 2006 6 29 /04 /avril /2006 19:21
Nous sommes dans l'agglo de Tours. On regarde vers l'Ouest les avions RyanAir, on adore l'europe du Nord et ses IKEA, certains se demandent si on ne va pas remettre les voitures sur la rue nationale au moins la nuit...

Pendant ce temps, à Amsterdam:

Christine van t'Hull, porte-parole de la Chancellerie, Amsterdam : " Nous sommes au centre d'Amsterdam. Devant la gare. Nous avons ici 5000 places de parc pour les vélos. 75 % des habitants possèdent un vélo et nous voulons les inciter à l'utiliser ! Les vélos représentent 40 % du trafic d'Amsterdam, les transports publics 20 %, et les 40 % restants sont les voitures. Nous voulons davantage de personnes à vélo et moins en voiture ! "

Dans les années 90 déjà , les autorités d'Amsterdam ont réussi à faire baisser de 25% le trafic- voitures. En mars dernier, elles ont décrété 50 mesures, pour assainir drastiquement l'air de la ville. Visite guidée dans les rues

La suite sur le site de la TSR
Vous pouvez soit lire les infos sur leur page ou cliquer sur le bouton EMISSION et accédez au différentes rubriques de celle-ci.
Partager cet article
Repost0
1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 16:54
Dans le cadre du festival "débattons dans les rues", la vélorution de ce 1er avril a eu un bon succès : 3 associations (Collectif Cycliste 37, Riverains du secteur T et Vélorution Tours) se sont une nouvelle fois retrouvées pour rouler ensemble dans le bruit et la fureur des pédales. Beaucoup de monde ont répondu à l’appel.
De la place du palais (devant la mairie), en passant par la gare, l'avenue Grammont jusqu’à la place de la liberté, et continuant leur efforts ensuite jusqu’en haut de la rue Nationale, c’est largement plus de 100 vélos, rollers et autres sous-motorisés qui ont déambulés tantôt sous une petite pluie, tantôt sous un gros soleil.

Nous avons envahi la gare de Tours afin de porter une pétition demandant plus de places pour garer les vélos (1 vélo de plus, c’est une voiture de moins). Le secteur T avait "le nez dans le guidon pour une meilleure circulation" et ne s’est pas géné pour dire qu’il ne voulait pas d’IKEA à Tours proche de son quartier et qui amènera 1 million de voitures par an au minimum.

Le réseau "Sortir du nucléaire-Tours" était là, et nous avons subi une attaque nucléaire nous forçant à nous assoir sur la route pendant que le réseau était seul debout pour dénoncer l’EPR, cette nouvelle saloperie d’EDF et d’Areva.

 

Un bon 3 heures de vélo et une réappropriation de l’espace public, suscitant amitié, débat et partage d’un bon moment.

Partager cet article
Repost0