Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 22:11
L'avenir est noir pour les compagnies aériennes:

En six mois, 24 compagnies ont déjà sombré,dont Frontier, Skybus, ATA, Aloha Airlines ou Champion Air. Dernière en date ? Silverjet, la firme britannique 100% business sur les liaisons Londres/New York et Londres/Dubaï. A priori, le rythme des faillites n’est pas prêt de ralentir. Seules "cinq compagnies de premier rang" européennes survivront, affirme même le patron de la branche allemande d'Easyjet dans une interview parue lundi. British Airways, Air France/KLM, Lufthansa, Ryanair et nous".

IATA, l’association qui revendique 240 membres pesant ensemble 94% du trafic mondial, table sur un déficit cumulé de 2,3 milliards de dollars pour l’ensemble du secteur, alors qu’il y a moins de deux mois, l’Association présidée par l’italien escomptait encore… 4,5 milliards de profits. Letou basé sur un calcul d'un baril à 106 dollars.

Or, en ce moment le brut oscille à New York au-delà des 125 dollars. Si bien qu’en extrapolant les niveaux actuels, les pertes de l’aérien pourrait dépasser les 6 milliards. « La situation a changé dramatiquement ces dernières semaines. Un pétrole qui est monté au-dessus de 130 dollars par baril nous a mené dans un territoire inconnu ». Ce qui revient à dire que cette industrie n’est pas configurée actuellement pour supporter durablement un pétrole à plus de 100 dollars.

Bang!!! Bang!!! Certains croient que le pétrole est éternel. Pas les compagnies aériennes.


Partager cet article
Repost0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 17:20
En vue de notre vélorution du 7 juin "fête du vélo, fête des poubelles", la vélorution a prévenu tous les médias locaux. Il est d'ailleurs fort possible que nous ayons aussi des journalistes nationaux (peut-être M6 et VSD).
Toujours dans le cadre de la préparation de cette vélorution, vous pouvez rejoindre le réseau des freegan lundi et jeudi soir. L'heure est un peu tardive mais l'aventure sera au rendez-vous:
Les récoltes se déroulent le lundi et le jeudi soir à partir de 23 h, rendez vous place Jean Jaurès du côté rue de Bordeaux.

Les récoltes des freegan, dans un esprit de découverte du mouvement et de partage, seront normalement amenées à nos deux rendez-vous vélorutionnaires du 7 juin (Vélorution à 14h15 puis vélorution et pique-nique sur les marches de la mairie à 18h00). Il serait VRAIMENT TRES BIEN que chacun amène quelques chose à partager.

N'oublions pas non plus de décorer les vélos. Voici donc 2 petites idées:


No fuel



No smoking

A l'heure où Vélorution Tours fêtera la fête du vélo, Vélorution Paris tentera de faire une vélorution cyclonudiste mal vue par la préfecture.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 19:30
Le pétrole à 135 dollars, c'est de plus en plus la débandade. La société n'a pas su ou plutôt n'a pas voulu se réformer. Pour reprendre une fable de la Fontaine, quand la bise fut venue, ça donne çà:

- Plusieurs centaines de poids-lourds convergeaient mardi vers le centre de Londres, menaçant de bloquer la capitale britannique par l'un de ses principaux accès pour protester contre la hausse des prix du carburant.
Les routiers en colère entendent ainsi dénoncer la flambée des prix de l'essence et du diesel, et appeler le gouvernement de Gordon Brown a baisser pour les entreprises de transport routier la taxe sur les carburants.

- Le prix du litre d’essence a monté à plus de 1,43 dollars à Montréal lundi.
Et dès qu'une station ose descendre un peu le prix, c'est la ruée sur la pompe et des queues. cf: ce blog.

- A Caen, en Normandie (nord-ouest de la France), ce sont des ambulanciers qui exprimaient leur mécontentement en procédant à une opération escargot sur le périphérique.

- A Fos-sur-Mer, près de Marseille, la police anti-émeute a fait évacuer les barrages des marins-pêcheurs dans le calme en fin de matinée, après quelques heures de blocage.

Souriez. Le pétrole ne coûte QUE 135 dollars. Ce sera bientôt 150, 200, 280 puis plus rien. Plus une goutte.


VELORUTION !!! LA SOLUTION

Et puis aussi le train, le bus, le roller, la marche à pied...
Partager cet article
Repost0
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 16:54

130 dollars le baril et les esprits qui s’échauffent… Les marins-pêcheurs bloquent les ports et les terminaux pétroliers, se frittent  avec la police devant le ministère de l’agriculture et de la pêche, brûlent des drapeaux européens, parce que l’essence est trop chère. Ils la payent 0.70 centimes et la veulent à 0.40. Ils commencent à être rejoints par des agriculteurs à certains endroits.

A quoi bon ? Nous avions une révolution énergétique à faire et nous n’avons rien fait. La technologie devait nous sauver mais où est-elle cette technologie ? Nulle part. Elle n’est pas là. Nous avons cru à un dieu : le dieu Science. Et nous continuons d’y croire. Ce qui est très grave.

Pendant ce temps, l’Inde construit une barrière de plus de 4000 kilomètres le long de sa frontière avec le Bangladesh qui pourra aussi lui permettre de se prévenir des futurs réfugiés climatiques, l’assemblée nationale a voté hier la loi sur les OGM comme si le monde n’allait déjà pas assez mal, et le gouvernement a autorisé l’insecticide Cruiser fortement dénoncé par les apiculteurs et qui ne manquera de décimer les abeilles cet été.

Dans une société du pétrole qui touche à sa fin, aurons-nous bientôt un rond-point en dépit du bon sens au bout de boulevard Heurteloup? Beau symbole finalement. La fin du pétrole est là, et on construit des rond-points.


Le 7 juin, à la prochaine vélorution axée sur la fête du vélo et la fête des poubelles, le pétrole sera à combien ? Qu’attendez-vous pour rejoindre la vélorution ? Elle a besoin de vous, et vous avez besoin d’elle.
Partager cet article
Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 16:31
Le programme de la prochaine vélorution est figé. On a travaillé avec  les Freegan de Tours, qui ne manqueront pas de nous expliquer le formidable gaspillage de nos sociétés modernes. Le 7 juin, c'est la journée nationale de la fête du vélo, Vélorution Tours en fera aussi la soirée locale de la fête des poubelles (pour qu'elles réduisent).

La vélorution se décomposera en deux temps:
- Vélorution "classique" à partir de 14h15 devant la mairie de Tours qui se finira par un gouter commun  (dans le parc de la préfecture?) avec des freegan qui nous expliqueront les différents aspects de leur mouvement.
- Le soir, à partir de 18h00, on se re-retrouve devant la mairie de Tours pour une nouvelle vélorution (c'est quand même la fête du vélo!!!) et ensuite on organise un pique-nique en commun sur les marches de la mairie. Là encore, des freegan nous expliqueront l'énorme gaspillage de la société de consommation.

Appel à venir avec de la bouffe, la partager, ne pas oublier de faire une pancarte, un panneau célébrant la fête du vélo et la fête des poubelles. On occupera le pavé un petit moment, l'après-midi comme le soir, donc soyons visibles!

La semaine précédant la vélorution, vous serez conviés à deux soirées de collecte freegan dans le centre-ville (mardi et jeudi): les lieux et les heures sont encore à définir.

Si les petits jardiniers ambulants pouvaient se joindre à nous (pour faire une grosse soupe à l'ortie?), çà serait cool. Si y'en a qui lisent ce blog, qu'ils nous écrivent...

Dans les trois semaines qui viennent, ce blog fera plusieurs articles essayant d'illustrer le mouvement freegan, la sur-consommation, la société du "j'achète, je jette". On reviendra aussi plusieurs fois sur notre prochaine vélorution, sa préparation, et des détails plus précis même si les grandes lignes sont dorénavant écrites et que l'événement, c'est vous qui le faîtes et que donc, tout dépend de votre implication.
Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 19:01
La vélorution est ouverte à tous les non-motorisés et se préoccupe bien des problèmes de tous les non-motorisés:
Notre dernière vélorution au rond-point "test" au bout du boulevard Heurteloup se penchait sur la situation du vélo mais aussi des piétons.
Notre ressenti des trottoirs mixtes "vélo/piétons" qui bien souvent libère la voiture de toute entrave pouvant la freiner, nous place sur le bord de la route dans un partage non-équitable.
Toutes les vélorutions se battent pour le partage de la route (non le partage des trottoirs). De même, toutes les vélorutions se réclament du code de la rue. Ce code de la rue qui émerge dans d'autres pays alors que la France feint d'y réfléchir tout en continuant à favoriser la circulation automobile (Liste St Avertin Avenir et le pont d'Arcole) est bien le respect du plus faible.

Nous avons reçu aujourd'hui ce courriel:


"A plusieurs reprises, j'ai relevé dans la presse des articles faisant état des activités de Vélorution et j'ai noté que votre action visait, légitimement, à améliorer les conditions de circulation des cyclistes à Tours.
Personnellement, je ne suis pas cycliste, mais  il est notoire que les piétons, notamment  âgés, les personnes handicapées en fauteuils roulants et les mères de familles avec leurs landaus ou poussettes,  prennent des risques en empruntant les trottoirs qui  leur sont réservés, alors qu'un grand nombre de cyclistes s'y considèrent en terrain conquis. Lorsqu'il leur est  fait remarquer qu'ils ne respectent pas le code de la route et qu'il existe des pistes cyclables, une volée d'injures est leur seule réponse?

Cette observation peut être faite quotidiennement, notamment dans le centre de Tours et la fréquence de tels faits est en augmentation. Je passe sous silence la circulation en sens interdit, le franchissement des feux au rouge etc. En résumé, c'est l'anarchie.
J'aimerais connaître votre sentiment sur cette situation, qui, si elle devait perdurer, pourrait conduire les piétons à détester les cyclistes (avec ce que cela peut sous-entendre) ce qui n'est pas le but à atteindre. D'autre part, Vélorution à l'instar de la défense des cyclistes, envisage-t-elle de protéger les piétons contre les agissements de certains cyclistes ?"

Soff souhaitait que ce courriel passe sur notre blog dans un esprit de  sensibilisation pour un vrai partage de la route dans la bonne humeur. En même temps, elle apporte les éléments suivants à cette discussion:

"Je pense qu'il faut relayer cette lettre sur le blog en disant que nous sommes d'accord mais que ce n'est pas de l'anarchie que les gens démontrent (au contraire puisque l'anarchie est le système prônant la responsabilité individuelle dans un collectif) mais bien une mentalité d'irresponsable contrainte par une politique du tout automobile rendant les non motorisé irrespectueux :
voir les piétons qui traversent n'importe où, les gens qui laissent chier leur chien sur les trottoirs, les jeunes qui font du skate là parce que la ville n'est pas conçue pour la jeunesse... ni pour la vieillesse, etc."
Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 19:03
L'action de samedi dernier dans le rond-point test du bout du boulevard Heurteloup semble avoir fait mouche médiatiquement et numériquement car on ne s'attendait pas à être presque 30 en plein pont d'un mois de mai.
Médiatiquement, c'est d'abord Radio Bleue Touraine qui nous a consacré un reportage très bien fait dans son journal du dimanche matin et c'est aujourd'hui la NR qui pointe le rond-point sur sa page Tours et Grand Tours:


cliquez sur l'image pour agrandir.

Dans l'édition d'aujourd'hui, si l'on se réfère au courrier des lecteurs, notre action frappe juste également et n'est pas passée inaperçue.


Cliquez sur l'image pour agrandir.

Dans ce courrier des lecteurs, relevons deux points:
1. Stanislas peut être heureux. Le collectif cycliste s'est impliqué dans notre action de samedi et il suffit de regarder l'image qui suit pour en être convaincu.
2. Yves Gahat, président du CIDRT pointe la pollution d'IKEA mais n'est-il pas pro-voiture et pro-autoroute en décidant d'appuyer les projets de périphérique et d'A10bis? La pollution doit se réfléchir au sens large, pas à la seule vision d'un quartier. Dommage pour lui.


Le collectif cycliste dans le rond-point.

Et si on demandait à M. TEXIER, adjoint de Tours à la circulation de tester le rond-point à vélo avec nous? Et si on lui écrivait pour lui dire que son rond-point, c'est zéro pointé pour les circulations douces!
Partager cet article
Repost0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 10:48
C'était donc samedi 3 mai et comme prévu une trentaine de vélorutionnaires ont fini le parcours dans le rond-point en test du bout du boulevard Heurteloup.
Si la vélorution a décidée d'aller là, c'est parce que ce rond-point est fortement dangereux pour nous, les vélos. Marie-Christine et Chantal nous en ont fait part dans la semaine et on a bondi.

La Nouvelle République et France Bleue Touraine se sont fait l'écho médiatique de notre action.

La cohabitation avec les voitures n'a pas été de tout repos et bien sûr, certains automobilistes nous ont reproché d'être là. Dans le rapport faible/fort, c'est le faible qui a tort? Dans le rapport "ne changeons rien"/ "Réfléchissons ensemble" c'est "ne changeons rien" qui veut imposer sa loi?

Pendant que le pétrole augmente, que les aménageurs oublient le vélo au profit de la fluidité automobile, la vélorution continue donc son petit bonhomme de chemin pour un futur plus serein.


La revendication


Mais toujours avec le sourire.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 21:21
En regardant les statistiques du blog, repérage d'une connexion d'un autre blog. On clique et on découvre des vélorutionnaires tourangeaux en vadrouille dans la campagne pour un stage (soi-disant). En tous cas, ça à l'air de bien s'amuser.

http://stagepaysloiretouraine.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 10:42
Au bout du boulevard Heurteloup, un rond-point est en test et est en train de devenir un no-man's land cyclable. Deux vélorutionnaires nous ont fait part de leur frayeur cette semaine: Chantal et Marie-Christine ont failli avoir un accident dans ce rond-point. On imagine aussi le calvaire pour les piétons.

Soff propose donc d'aller finir la vélorution du 3 mai (rêve général; des pavés dans les roues) dans ce rond-point afin de dénoncer cet aménagement suicidaire pour les vélos. La vélorution remontera donc tout le boulevard Heurteloup.

Amenez vos panneaux ou téléchargez ces images, imprimez-les et servez-vous en pour cette vélorution:






Partager cet article
Repost0