Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 17:42
On a décidé ça comme ça lors de notre vélorution de janvier. On va où la fois prochaine? Plusieurs idées émergent et puis quelqu'un évoque la rue George Sand. Pourquoi pas, après tout.

Finalement, George Sand est un nom symbolique d'une certaine écologie militante:
George Sand lutta pour la protection des arbres et a prédit que « la planète périra par déforestation ». (Merci Jean Germain pour l'abattage de 65 platanes centenaires sur le Bd Tonnelé/  Merci les Verts de Tours pour n'avoir fait aucun communiqué de presse malgré notre demande insistante/  Merci IKEA pour bousiller les forêts primaires en faisant croire le contraire avec ton IKEA way mensonger et tes campagnes marketing bidons).

George Sand a également défendu « le jardin naturel » et ses « mauvaises herbes » dans ses correspondances avec Chopin.

George Sand / Vélorution Tours : Des idées bien proches pour une ville plus humaine, moins soumise à l'auto ou à la pub. Une ville où chacun se respecte et où l'air n'est pas pollué par des soi-disantes voitures propres qui ne le sont pas ou des messages qui racontent n'importe quoi en cachant la vraie réalité.



Lubrifie tout? Même ça?




Partager cet article
Repost0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 17:46
Comme l'an passé, nous, les velorutionnaires repartons en campagne pour que les cycles soient visibles au petit matin ou dès que la nuit tombe avec équipement, couleurs claires et comportement adéquat...
Vu qu'on ne pèse pas grand chose face aux autos, cyclistes allumez-vous, éclairez-vous, éclatez-vous...soyez visibles, cyclistes à vos lampes!

allumez
allumez

Comme l'an passé, nous avons pris contact avec une boutique de vélos tourangelle et vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels chez be-cycle bd thiers (à un tour de roue de la place de strasbourg) sur les modèles suivants :

 SET DE FEU REELIGHT FLASH COMP.NOIR MOYEN FREINS STANDARDS
Nº d'article678971
Code-barres5708441071003
Groupe produitsart. univ. vélo de ville
Prix€ 29,95

SET DE FEU REELIGHT FLASH EXT.NOIR freins DISQUES
Nº d'article678973
Code-barres5708441071010
Groupe produitsart. univ. vélo de ville
Prix€ 34,95

SET DE FEU REELIGHT POWER B.U.COMP.SL120 (réserve 2mn à l'arrêt) freins
standards
Nº d'article678974
Code-barres5708441071201
Groupe produitsart. univ. vélo de ville
Prix€ 44,95

SET DE FEU REELIGHT (idem pour freins disques)
Nº d'article678975
Code-barres5708441071218
Groupe produitsart. univ. vélo de ville
Prix€ 49,95

SET DE FEU REELIGHT STEADY LI.EXT.SL150 (pas flasheur feu continu)
Nº d'article678977
Code-barres5708441071515
Groupe produitsart. univ. vélo de ville
Prix€ 44,95


De plus, BeCycle a un stock de vélos provenant d'un show-room de Cologne. Allez voir si vous êtes intéressés.
ATTENTION: Pour bénéficier de ces prix sur les Reelight, précisez que vous venez suite à un appel de la vélorution tourangelle.


Maman!!! Pourquoi je ne peux pas mettre de Reelight sur des roues carrées? Bouh...
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 17:56
Le froid n'arrête pas la vélorution: Nous étions nombreux à encore faire du vélo même avec des températures négatives. -12° n'est pas un obstacle. D'ailleurs, nos contacts avec Vélorution Montréal prouve que même à des températures bien inférieures, on peut:
http://nicolas.marchildon.net/carnet/2008/10/22/la-temperature-diminue/

Des bébés dans le froid?
Pas pu retrouver de photos des bébés venus à nos vélorutions même sous un temps peu clément mais on connait plusieurs couples qui utilisent très peu leur voitures et ça ne les empêche pas de faire des bébés. D'ailleurs, dans d'autres pays plus froids que le nôtre, des personnes n'ont pas de voitures et ont des bébés.
Regardons même un peu en arrière chez nous... genre les années 60, voitures peu répandues encore et pourtant, ces gens étaient nos parents et ne sont pas des morts-vivants. Ils ont connu des choses que nous pensons irréalisables maintenant, trop imbus de nos fainéantises et de notre pseudo-technologie.

Des vélos, des bébés, du froid, est-ce possible? La preuve en image:


15 mars : deuxième sortie. Zya (2 mois) très à l'aise dans son transat, trouve le sommeil rapidement


Oui, mais voilà avec le bébé, y'a plein de choses à transporter parait-il? Ha bon? Les parents de Zya ont raisonné autrement:
http://famille-a-velo.blogspot.com/2008/05/voyager-lger-avec-bb.html

C'est un exemple, bien sûr, pas une fin en soi.

Et les courses?
Le vélo offre toute une gamme de sacs à dos, de sacoches, de carrioles. Bien sûr, plus question de prendre des packs d'eau , mais le pack d'eau est une aberration puisque l'eau courante potable existe dans toutes les maisons.
Pas possible quand même de faire ses courses en vélo? OK... Cédric, vélorutionnaire montréalais s'offre une heure de Communauto pour faire ses courses. Exemple à suivre et à mettre en place d'urgence dans d'autres villes mais avec les élus qu'on a.... Dommage, ça le mérite. On pousse pour çà ou on continue de croire que rien ne peut changer?
Au fait? Il y a aussi des supermarchés qui livrent gratuitement les commandes passées sur Internet.
Et n'allons pas croire que tout cela n'est possible qu'avec des gens qui ont plein de temps libre, des horaires cool. Les vélorutionnaires sont aussi des travailleurs avec toutes les contraintes de temps que cela implique dans la vie quotidienne.

Et pour les travailleurs qui finissent tard? D'accord, y'a pas des solutions à tout même si 10 kms en vélo entre travail et habitation, ça se fait à tout moment de la journée. Pour cela voir le site vélotaf. C'est parfois surprenant.
Mais dans certains cas (voire même dans tous les cas?), les transports en commun sont à développer (train, bus..). Ils ont trop désertés d'endroits devant l'omniprésence de la voiture individuelle. Il est donc grand temps que les choses s'inversent. On peut le faire. On le fait parfois. Plus de volonté changerait considérablement les choses. Avec l'argent d'une autoroute (A10bis) ou avec l'argent d'une extension d'aéroport, on pourrait changer la donne à grande échelle.

Enfin, si tout le monde à Tours faisait du vélo, ça serait bien moins bordélique que Tours saturée de bagnoles. Ca resssemblerait peut-être à la rue Nationale. Mais la rue Nationale n'est que l'exemple parfait du code de la rue:
un espace ouvert où le plus fort prend soin du plus faible.
Le vélo est le mode de transport le moins dangereux. Il est silencieux, non polluant, il est l'ami des piétons, des transports multimodaux, des autos partagés.
Il: est fortement dénigré par ceux qui connaissent mal son potentiel. Tant pis, pas grave car:

On avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence.


La vélorution est possible: elle s'appuie sur la volonté, la recherche d'alternatives déjà en application ailleurs (et pas forcément très loin), la fin d'une société gavée d'objets imposants jugés nécessaires et obligatoires. Beaucoup de vélorutionnaires tourangeaux montrent qu'il est possible de se passer d'autos pour aller près ou pour aller loin, en s'appuyant sur le vélo, mais aussi la marche, les bus, les trains ou l'auto-partage (le co-voiturage rentre un peu dans cette catégorie).


Partager cet article
Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 11:05
Mais avec au menu thé, chocolat chaud et café à la cannelle assorti d'un petit gateau bien bon. La vélorution, c'est du vélo et du partage.

Petit compte-rendu de Soff:

Par un temps de réchauffement climatique pour le soleil et à température proche de seulement 0°(à l'ombre -2°) pour rappeler l'hiver, nous étions une quinzaine quand même pour ce 3 janvier 2009.
On pouvait admirer pour sa deuxième sortie vélorutionnaire la belle carriole de Soff aménagée spéciale manifestation (ça porte du matos léger, ça se manipule comme rien et ça se voit de loin, ça servira et elle l'a prête au besoin : Débattons dans les Rues, Canard du Coin ou autres...).

On a parcouru un petit circuit : 3 tours de la place Jean Jaurès, puis la rue Nationale, une halte café, thé, gateaux sur la place Anatole France - délicieux ce café gingembre cannelle. Puis on a fait quelques tours plus loin sur le rond point des Tanneurs pour descendre jeter un coucou à Alain - absent, de la librairie "Lire au Jardin". Nous sommes repartis vers la bd Béranger en ralentissant légèrement la rue Marceau., Juste un peu ça suffit pour provoquer le ronchonnement de l'automobiliste du samedi après-midi en centre ville.

Enfin nous sommes retourné à la place Jean Jaurès pour évoquer les futurs circuits : re passerelle fournier, re le quartier de la gare, re les ponts, re l'entrée de l'autoroute, re les rond-points, re et re mais aussi on nous suggère la rue George Sand pour le 7 février, ralentissement garanti!


Des grands et des petits pour la première vélorution 2009.


La carriole de Soff faite main.
Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 18:06
Et ça recommence dès demain pour la 41ième.

Pourquoi?

- pour une ville de partage entre tous les modes de circulation et en priorité les modes doux
- pour une place prépondérante de la convivialité même dans nos revendications (amener une boisson chaude et des goûters à partager...)
- pour avoir un choix réel et respectueux de l'environnement dans nos modes de déplacements, un choix diversifié, peu onéreux (voire les bus gratuits pourquoi pas?), et SECURISE

donc en 20O9, nous recommencerons :

- pour une passerelle Fournier réellement accessible aux non motorisés
- pour un accès cyclable sur les ponts de l'agglomération(réel et non empiétant sur les trottoirs)
- pour l'intermodalité réelle (possibilité de mettre son vélo dans le train et le futur tram)
- pour des rond-points SECURISES
- pour des parcs à vélo plus nombreux et pourquoi pas gardiennés (à la gare)?
- pour transformer l'autoroute en un vaste parc ou autre aménagement respectueux des riverains (voir Séoul)
-etc.

Venez participer à ces parcours de propositions positives. A demain ?


Illustration: Vélorution Tours en mars 2006 sous la neige.

L'aventure continue: on vous emmène?
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 18:06
Le progrès. A quoi sert-il le progrès? Qui ose le remettre en cause? De la machine à vapeur jusqu'au clonage humain, un siècle de progrès sans merci est le titre d'un documentaire en 6 parties de Jean Druon.
http://voiretagir.org/spip.php?article50

En proposant une lecture simultanée de l’histoire sociale et politique et de l’histoire des sciences au cours du XXe siècle, cet essai politique et historique examine les mécanismes souterrains qui fondent l’histoire. Il s’attache à montrer le rôle joué par le progrès des connaissances dans l’évolution des luttes pour la domination. Chacune des six parties du film est autonome, bien que complémentaire, et propose un axe différent d’analyse pour cette traversée chronologique du siècle.

Chaque partie est structurée autour d’images d’archives, de prises de vue contemporaines et d’interventions d’acteurs ou de témoins privilégiés de l’histoire qui se déroule dans le monde dominant : aux États-Unis et en Europe, avec quelques incursions en Asie.

Voici la 1ere partie:
PREMIER EPISODE : 1900-2000, l’accélération d’une destinée





Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 17:15
D'un côté Jacques Séguéla, avec des phrases fétiches tirée du débat qui suit:
le sponsor de la démocratie, c'est la publicité
Il ne faut pas tuer la société de consommation
Comme on va rentrer dans une année terrible de chomage, ce n'est pas le moment de taper sur la pub: il faut en faire de plus en plus.

De l'autre, Xavier Renou, fer de lance des Désobéissants, anti-pub, anti-OGM, anti-nucléaire, ancien de chez Greenpeace et qui prône la décroissance:



Jacques Séguéla, qui déclare avoir "toujours été pour les antipubs", dit au jeune militant: "Je vous aime bien, les anti... Si je pouvais vous conseiller un peu. Ne soyez pas négatifs sur tout. Vous finissez par emmerder le monde."
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 17:13
Noël... les illuminations (gaspillage énergétique?)... les cadeaux... le sapin... le foie gras et son système concentrationnaire? A vous de vous faire votre propre opinion:


Interview d'un ex-gaveur
envoyé par Stopgavage_Lapaque

Témoignage de M. Philippe Lapaque, ex-gaveur indépendant sous contrat avec Grimaud-Montfort, filiale d'Euralis.
Euralis fournit le foie gras pour la quasi totalité des marques de distributeur ainsi que sous ses propres marques : Montfort, Rougié, Bizac, Pierre Champion...

Le foie gras est une production industrielle dominée par de grands groupes (Euralis Gastronomie, Delpeyrat et Labeyrie). Les petits producteurs, la filière courte, ne réalisent que 12 % de la production. Les oiseaux gavés sont à plus de 97% des canards et donc à moins de 3% des oies.

http://www.stopgavage.com

MAJ du16/12: le titre a été changé en "Fois gras ou camp de concentration: à vous d'en décider !" au lieu de ""Fois gras ou camp de concentration"
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 14:20
Etre pour les Amap, c'est en quelques sorte refuser les OGM.
Refuser les OGM, c'est en quelque sorte être conscient qu'il y a un certain enjeu dans les actions des Faucheurs Volontaires d'OGM.

donc musique maestro:


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

De même, voici les désobeissants:

Formation à l’action directe non-violente et à la désobéissance civile sur deux jours à St Pierre Des Corps le 13 et 14 décembre (Salle Marceau, Rue Blanqui)

En vélo: En arrivant de Tours entrez dans Saint-Pierre des Corps par l’Avenue Jean Bonin puis vous entrez dans la rue Blanqui)

En bus (fil bleu) : Bus N°3 Arrêt « La Madeleine »

 

Participation aux frais (les 3 repas sont inclus) : (joindre un chèque à l’ordre de : campagne M51)
Salarié-e-s : 50 €uros (tarif solidaire)
Précaires (Temps partiels, Demandeur-e-s d’emploi, Etudiant-e-s) : 15 €ur

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 12:57


En pleine action, la vélorution avance sans moteur et sans essence.


Arrivée sur la zone agricole où un projet d'AMAP serait plus utile socialement parlant, écologiquement parlant et économiquement parlant qu'un projet de parc comme l'envisage la municipalité de St Pierre Des Corps.


Nous voulons des pistes cyclables. Qui pourrait être contre des projets cyclables à l'heure des déréglements climatiques et des crises énergiques sinon les fous, les aveugles ou les égoïstes?


La vélorution, c'est rigolo et la présence d'enfants montre que nous roulons bien pour nous et les générations qui viennent.


Nos actions sont aussi centrées sur le partage. Voilà pourquoi les gateaux, thès, cafés, bonbons sont toujours les bienvenues.

Prochaine vélorution?
Le 3 janvier.
On fait quoi?
On partage les restes
.
Alors venez avec ce que vous voulez, on roule un peu et on se trouve un endroit chaud pour partager et discuter.
Partager cet article
Repost0