Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 19:36
Lesquels?

1. Il va provoquer des dégats dans un parc.
2. Parce qu'il s'en va dans ce parc, il ne fait pas ce qu'il devrait faire: prendre la place des voitures.
3. Il montre que les services d'agglo (le Sitcat) ne respecte pas les lois.

Phil nous informe que:
" Quel rapport entre le tram à Tours et le parc Grammont?
Tous deux sont des composantes de la qualité de la vie sur l'agglo, tous deux ont un intérêt écologique. Mais:
pour faire circuler le tram en bordure du parc sur la route de bordeaux (N10) à hauteur du restaurant universitaire de la fac de science, il est question, non pas de prendre sur la chaussée (le tram est fait pour retirer la bagnole de la ville) mais de couper une bande de forêt, d'abattre et de déssoucher la largeur "utile".
Pour faire ça il faut une autorisation de déssouchage, l'agglo, par l'intermédiaire du SITCAT (syndicat des transports urbains) n'a pas l'autorisation et compte bien s'en passer.

Il faut que le tram prenne la place de la bagnole, pas de la forêt. Le passage à deux voies au lieu de quatres actuellement en maintenant des pistes cyclables et de larges trotoirs doit être privilégié.
Ces traveaux peuvent démarrer à tout momment, dés cette semaine, prévenez nous si vous observez un début de chantier."

De même, le vélorutionnaire Jean-Marc a écrit un texte sur ce sujet sur le site de CarFree:
Tramway et automobile, désastres écologiques en série pour l’expansionnisme d’un “bassin de chalandise”
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 17:56
Est-ce qu'on a le droit de dire que Tours Football Club, c'est de la merde et qu'on s'en fout? Est-ce qu'on a le droit de dire qu'on a même pas envie qu'ils montent en ligue 1?
Vu que le TFC et son éventuelle montée fait déjà les gorges chaudes de nombreuses personnalités politiques du coin, le football local doit-il devenir sacré au point de ne pas le critiquer? On connait le rouleau compresseur de la comm', du bien-pensant et du politiquement correct, voilà pourquoi il est bon de se poser des questions.


Le football mérite des arguments plus réfléchis et sur le blog de la Nouvelle République, un intervenant en donne des excellents:

'Un club de football de haut niveau ce n'est de toute façon pas raisonnable. J'ai toujours été fasciné par le fait que des gens modestes, parfois sans emploi puissent payer 20, 30, 40 euros ou plus pour aller voir 22 milliardaires taper dans un ballon. Surtout quand certains de ces types sont limite analphabètes. Par contre je trouve toujours très jubilatoire d'entendre s'exprimer Ribéry, Zidane ou Deschamps, ou leurs collègues.La syntaxe est approximative, le vocabulaire réduit à quelques mots et les expressions stéréotypées sont tout droit sorties d'un commentaire télévisé ou du discours d'un"coach" comme ils disent, comme si le mot entraîneur ne suffisait pas. A chaque apparition télévisée de l'un de ces footballeurs, on croirait un sketche ou une caricature.
En général, ils adorent les jeux vidéos, ne lisent que l'Equipe et encore pes tous les jours eh oh faut pas exagérer, roulent en coupés sport et passent beaucoup de temps l'oreille rivée au portable dernier cri. Les plus célèbres d'entre eux ne sont plus que des hommes sandwich pour des grandes marques.
Quant à leurs dirigeants , ils sont cyniques et obscènes. Ils ne songent qu'à ramasser un maximum d'argent issu de la pub et des droits télé et hurlent comme Mr Aulas aux charges trop élévées en France. Mais voilà, quand on a les moyens de payer un joueur 50, 100 ou 150 000 euros par mois , on doit avoir les moyens de participer aussi à la solidarité nationale. Si ces joueurs étaient moins payés, les places dans les stades seraient peut être aussi moins chères. Mais ces gens là n'ont le plus souvent aucune conscience collective ni politique puique leur religion c'est le football et l'argent. Exemple il ya quelques années, un journaliste pas trop politiquement correct demande à un dénommé Lizarazu footballeur de son état et aujourd'hui retraité à 40 ans ce qu'il pense des licenciements chez Danone son sponsor. Et le joueur courageux de répondre: Oh vous savez moi je ne m'occupe pas de ça, je joue au football.
La dernière fois que j'ai mis les pieds (et les oreilles) dans un stade c'était il y a environ 25 ans pour accompagner un ami. A la sortie je me suis bien juré que ce serait la dernière fois. Peut-ëtre que les habitués de ce lieu sont justement habitués, mais ce jour là j'ai été atterré par la c.. (bêtise ambiante). Pendant plus d'une heure j'ai été entouré par des humains (essentiellement des hommes)vêtus d'écharpes et maillots de foot (qui sont devenus depuis la tenue obligatoire des garçons dans les cours d'école, maillots soit-dit en passant vendus une fortune encore au profit des clubs et le plus souvent d'un goût douteux (couleurs et publicité) . Ces sportifs du samedi soir n'ont fait que crier, chanter des chansons et des slogans idiots et surtout se sont largement défoulé.
Le stade c'est l'exutoire , chacun se lâche et nous révèle sa face la plus sombre, inavouable partout ailleurs en société. Alors fusent les insultes racistes à l'encontre des joueurs noirs de l'équipe adverse.(Attention, le supporter est plus subtil qu'il n'y paraît: Son inteligence reptilienne lui permet quand même de distinguer le bon noir, le joueur de son équipe, du mauvais noir, celui de l'équipe adverse). L'arbitre est lui régulièrement accusé d'avoir été acheté (le supporter est très perspicace et donc capable de déceler les complots) prié de se rendre régulièrement aux toilettes (le supporter en humaniste a décelé une fragilité prostatique chez l'homme en noir)et plus poétiquement traité de pédé (Attention le supporter n'est pas une fiote mais un homme, un vrai!)
Et grande tradition dans tous les stades de France, le coup de pied du gardien de but adverse est régulièrement ponctué d'un Ho Hisse Enc...! (La poésie est la deuxième passion du supporter). Donc pour résumer, le seul endroit où il est encore permis de tenir des propos racistes et homophobes par ailleurs punis par la loi, c'est le stade. Alors non merci, si avoir une équipe de foot en ligue 1 c'est devoir accepter ça ce sera encore sans moi. Quant aux retombées sur l'économie locale tant vantées par les dirigeants et autres partenaires du foot pour attirer les subventions elles sont dificilement chiffrables et contestables.(hormis pour le commerce de la bière) Je ne vois pas pourquoi une ville serait attrayante parce qu'elle a un club de football! Alors que les footballeurs , leurs dirigeants et leurs supporters fassent ce qu'ils veulent de leur club moi je m'en fous ,mais pas avec l'argent public et en faisant respecter les lois sur les discriminations et propos racistes.
Tout va bien, depuis 2000 ans la civilisation a fait un bond gigantesque, que demande le peuple? Du pain et des jeux!"
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 11:26
Et hop!!! Encore le vélo qui devient prêtexte à être objet publicitaire. Cette fois-ci, c'est pour transporter de la marchandise dans la ville.



Un petit mot sur les critiques que nous avons subis en commentaire lors d'un article dénonçant la pub sur les vélos-taxis de Tours.

1. Nous sommes intolérants. Ben voyons, nous nous sommes basés sur un exemple de vélo-taxis à Nantes qui n'est pas assujetti à la pub. On aurait aussi pu vous parler du refus de la ville de Rouen d'un service de vélo-taxis publicisés pour cause de réglement anti-pub dans l'hyper-centre. Rouen et Nantes sont des villes intégristes sans doute...

2. Nous sommes intolérants car nous n'attendons même pas de voir les pubs sur les vélos pour les critiquer. Ben voyons, les photos que nous avons pu voir sur Internet (pubs pour Véolia, McDonald, Peugeot, Coca-Cola) ne sont pas la réalité peut-être?
Véolia: s'accapare les ressources en eau de la planète.
McDonald: Agriculture intensive, malbouffe.
Peugeot: grand lobbyiste du diesel "énergie propre".
Coca-Cola: obésité pour ne pas aller plus loin.
Et on ose nous parler de développement durable? De qui se moque t-on?

3. Nous sommes intolérants parce que c'est des emplois que nous osons critiquer. Ben voyons, mais mes chers amis, la guerre crée de l'emploi, l'automobile crée de l'emploi, la déforestation crée de l'emploi. Alors? On fait quoi? on soutient sans compter les emplois? On oublie de raisonner un minimum? La dictature du "ça crée de l'emploi" ne nous atteint pas. Car sinon, il nous faut aussi accepter le développement de l'aéroport, les Alphajets de l'armée de l'air, les voitures qui s'en vont dans toutes les zones commerciales de la ville, les abattages d'arbres, la construction du périphérique et la guerre en Irak.

4. Le service de vélo-taxi base son chiffre d'affaire à 80% sur la pub. Le vélo n'est donc qu'un prêtexte. La aussi, il faudrait réfléchir un peu sur le coeur du métier avant de nous traiter d'intolérants. L'intolérance est une chose, l'aveuglement à ne pas voir que d'autres choses sont possible en est une autre.

6. La pub sur le vélo, c'est écolo car c'est zéro émission. Ah bon? Mais alors poursuivons donc le raisonnement et transformons tous les piétons en auto-entrepreneurs. Puisque marcher c'est zéro-émission, pourquoi ne pas se transformer en homme-sandwich? Cela serait écolo et bon pour l'emploi. Un bel exemple de développement durable à réfléchir?
Descendre les animaux le soir pour leur petits besoins, c'est zéro-émission. Mais pourquoi ne pas en profiter pour véhiculer de la pub? Ce sera écolo et bon pour l'emploi.
Pourquoi le vélo et pas le reste?

5. La pub est-elle soluble dans l'écologie? On vous laisse avec çà:

ACHETE, CONSOMME, SOUTIENS L'ECONOMIE, mais excuse-moi pour les dégats:



Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 10:53
"Débattons dans les rues IV" va commencer d'ici peu. Comme chaque mois, une vélorution aura lieu le 4 avril  mais rentrera dans le cadre de ce festival de réappropriation des espaces publics pour discuter, échanger...

En attendant la vélorution, vous pouvez aussi:
- Vous rendre jeudi 2 à 13H55 place Beaune-Semblancay (derrière la rue Nationale). Contexte: la pub, son omniprésence, ses messages trompeurs. Petite action sympa.
- Vous rendre vendredi 3 devant l'Hotel de Ville à 17H30. contexte: les OGMs dont personne ne veut sont déjà dans les produits que vous achetez. Démonstration dans le cadre d'une petite action sympa.

Quels rapports avec la vélorution?
Nous n'aimons pas trop la pub surtout quand elle est illégale. Cf ici.
Nous n'aimons pas les OGM non plus, nous préférons les abeilles. Cf ici.
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 15:21
Les tronçonneuses sont à la tâche partout dans la ville pour éradiquer un patrimoine "arbres" parfois centenaire.

Vélorution s'associe aux voix qui s'élèvent dans la ville pour dire que "c'en est trop". On ne se contente pas non plus d'un traitement quantitatif pour dire que les choses s'arrangent: Les verts de Tours nous ont fait remarqué qu'il y avait plus d'arbres à Tours que dans les années précédentes. Quels arbres? Plus est-il ami du mieux?

Nous vous invitons à jeter plus qu'un simple coup d'oeil à cette page du blog d'un habitant membre du CVL-Est, avec qui la vélorution a collaboré plusieurs fois pour faire avancer le sujet de la passerelle Fournier:
La chlorophylle en grave régression dans le centre-ville de Tours

Les photos sont éloquentes, non?

Nous vous invitons également à télécharger et à lire ce texte de 12 pages rédigé par un autre sympathisant de la vélorution:
Un jardin de la France en béton armé


Tours: petite ville tranquille?
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 18:13
Vélorution Tours fera partie des animations du festival 'Débattons dans les rues IV" du 1er au 5 avril.

En attendant plus d'informations, voici déjà une soirée de soutien, le 28 février, salle Paul Bert:



Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 18:57
On peut continuer à développer les autoroutes, les aéroports, les périphériques, les antenne-relais. On peut continuer à abattre des arbres aussi. On s'amuse jusqu'à quand?

1. Les gaz à effets de serre s’accumulent plus rapidement que prévu dans l’atmosphère terrestre augmentant le danger d’un changement irréversible du climat d’ici la fin du siècle, à moins d’adopter des mesures agressives, a prévenu Chris Field, membre du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat de l’ONU (GIEC).

 

“Ceci aura un impact très probablement bien pire que prédit dans le 4e rapport du GIEC”, a-t-il prévenu.

 

2. De nouvelles études révèlent également des effets potentiellement dangereux dans le système climatique qui pourrait convertir des zones d’absortion du CO2 en source de ce puissant gaz à effet de serre, a également relevé Chris Field.

Il a surtout évoqué la destruction de la forêt tropicale qui retient de vastes quantités de CO2 dans sa végétation et dont la grande humidité permet de bien résister aux incendies.


3. Les océans du globe sont de moins en moins capables d’exercer leur fonction de stockage du CO2, ce qui provoque une augmentation de la quantité de gaz à effet de serre larguée dans l’atmosphère, selon plusieurs études convergentes rapportées vendredi par le CNRS.

 

--------

 

On s'amuse bien: on bousille tout. Savez-vous que pour notre superbe futur tramway qui passe visiblement dans le parc de grandmont, on envisage d'abattre des arbres plus que centenaires sur une largeur de 60 m.

Ne contestons pas, il parait que c'est du développement durable. Chut!!!!

Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 18:46
Nouveau massacre d'arbres en cours sur une petite place proche de la rue Chalmel.



Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 09:00
L'autre jour, nous avons parlé d'un futur service de vélo-taxi à Tours. Manu a écouté l'émission et nous a dit que le vélo véhiculerait de la pub. En effet:
Ce nouveau service est en fait lié à une franchise et véhiculera bien de la pub. Un exemple récupéré sur leur site:



Ca se passe comme çà, à Lyon, à Nantes, à Paris et dans un bon paquet de villes françaises.

Voilà ce qu'on lit sur le site de Cyclopolitain, le franchiseur:
"Savez-vous que vous pouvez utiliser le CYCLO pour communiquer, et ainsi mettre à profit l’extraordinaire potentiel d’un service au contact de milliers de personnes chaque jour ?
C’est l’occasion de vous associer à un service doté d’un fort capital sympathie et véhiculant des valeurs extrêmement positives comme le développement durable, la vitalité et le dynamisme."


Qui seront les employés? Des étudiants issus d'écoles de commerce "parce qu'ils faut qu'ils puissent s'exprimer correctement en anglais" et en CDI à 15h par semaine, selon ce qui a été dit sur Radio-Béton.
Les employés devront avoir le permis voiture "parce qu'il faut qu'ils connaissent le code de la route". Serions-nous bêtes, nous, les vélos?
Quelles pubs sur le vélo-taxi? Le franchiseur a déjà fait des campagnes nationales avec Véolia, EDF et Orange.

Le vélo-taxi, support de pub ou vrai service de vélo?

On vous laisse juge devant ces propos et ces images:
Selon le réseau de vélo-taxi Cycloville cela "permet aux annonceurs de bénéficier d’un nouveau support de communication en hyper centre ville. À la fois originaux et écologiques, nos vélos taxis sont une belle alternative aux supports de communication classiques. Dans une logique actuelle d’économie d’énergie, les vélos taxis diffusent une image saine et propre de votre entreprise. Vous pouvez ainsi effectuer une opération de street marketing à travers toute le France."


Un vélo-taxi qui fait la pub pour la malboufffe.


Un vélo-taxi qui fait de la pub pour les voitures Peugeot.

Peut-on faire du vélo-taxi sans pub?

OUI!

C'est en faisant des recherches pour démontrer que cela existe, ici en France, que nous sommes tombés sur CycloCab, à Nantes. Nous avons pris contact avec eux pour leur "demander si ils avaient une certification sans pub" et voilà leur réponse:
"Nous sommes tout à fait dans le même esprit que la vélorution, qui s'appelle la Balade mensuelle à Nantes, ou nous transportons les musiciens en vélotaxis CycloCab parmi les vélos.
Non, nous ne véhiculons pas de la pub sur nos CycloCab électriques. Nos conducteurs sont rémunérés par le CA des courses humaines de vélotaxi et du transport de colis.
Nous avons créé CycloCab, pour montrer et démontrer que l'on peu aisément ce passer définitivement de la voiture (et de tous véhicules à moteur thermique) dans chaque grand centre-ville de nos cités. Et conserver ses activités citadines habituelles."


Alors monsieur l'adjoint à l'exemplarité environnementale, élu d'une liste verte?

Dans l'émission de RadioBéton consacré aux futurs véloTaxis tourangeaux, on apprend que l'élu vert de Tours s'est impliqué auprès de la banque "crédit coopératif" pour que cette société de véloTaxi y obtienne un crédit.
Est-ce le rôle d'un élu vert d'aider une société qui fera bientôt de la pub pour Véolia dans nos rues? Nous ne le pensons pas.
On l'invite donc à réfléchir et à aller à Nantes. Car à Nantes, si il y a comme bientôt à Tours, cyclopolitain... Il y a surtout un exemple à suivre: CycloCab.

Les verts de Tours ne parleraient-ils pas avec les verts de Nantes? Les verts de Tours ne lisent pas le magazine des villes cyclables (Ville&Vélo) et plus spécifiquement le n°12 (Eté 2004)? Les verts de Tours passeraient-ils trop de temps au Crédit Coopératif? Est-ce pour cela  que les gens qui se battent pour une meilleure passerelle Fournier ou qui se battent contre des abattages d'arbres à grande échelle se retrouvent seuls?
Il serait donc bien que les élus verts de Tours passent plus de temps sur le terrain que dans les banques.
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 16:33
Ils sont proches de notre collectif, ils s'appellent Confuence ou Apné. Ils ont du répondant et nous on apprécie:

Confluence:
Confluence, l'asso des étudiants en géographie de Tours a
depuis septembre son site Internet et son blog :
http://www.confluence-geo.fr
http://blog.confluence-geo.fr

vous y trouverez les dates des cafés géo et conférences ainsi que les comptes rendus disponibles.

APNé:
Comme l'année dernière, APNé organise un concours photo pour la Semaine de l'Environnement. Cette année le thème du concours est : "La loi de la jungle". Ce concours est ouvert à tous!

La date limite de dépôt des photos est le 15 février; chaque participant peut envoyer jusqu'à 3 photos. Pour plus de détail, se référer au règlement. Les photos sélectionnées seront exposées pendant la Semaine de l'Environnement (du 9 au 15 mars 2009), et les auteurs des 3 meilleures photos auront une récompense!
Ce concours est organisé au sein du GRAPPE, qui regroupe les 8 villes organisatrices de la Semaine de l'Environnement.
--
Association APNé (Association pour la Protection de la Nature et de l'Environnement)

U.F.R Sciences et Techniques
Avenue Monge, 37200 TOURS

asso.apne(@)gmail.com
http://wapne.notmyidea.org/

Ceux qui ne bougent pas:
Les verts de Tours. Plusieurs associations ont dénoncé l'abattage de 65 arbres sur le boulevard Tonnelé. Nous-mêmes l'avons faits et avons été sollicités par TvTours.
Nous avons demandé aux verts de Tours (plusieurs conseillers municipaux) de faire un peu de bruit médiatique sur cette affaire. Rien ne s'est passé. Nous les remercions donc et leur souhaitons de faire de beaux rêves.
Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article