Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 18:14
Sur le plan local, faites une vélorution en invitant les participants à un débat sur les OGM dans un parc public et vous vous faites refuser l'entrée par Jean Germain. Malgré le fait que dans ce parc, il s'y tenait le 2ième forum du développement durable, ne doutez surtout pas: ce parc RESTE public. Des vélorutionnaires y sont entrés individuellement par la suite et soyons certains que s'ils avaient voulu s'installer dans un coin pour discuter, personne ne leur aurait rien dit. Curieuse démocratie qui croit que les groupes sont dangereux.

Sur le plan national, la loi sur les OGM est passée ce jour à l'assemblée et là, c'est les abstentions ou les non-votants qui effraie: 249 voix pour, 228 contre , soit une courte majorité (21 voix d'écart), lors d'un scrutin solennel. Une centaine de députés se sont abstenus ou n'ont pas pris part vote. Auraient-ils peur d'afficher leur opinions? L'histoire pourtant, montre que la politique de l'autruche à souvent engendrer des drames. Et c'est ce qu'annonce Mme LEPAGE:

Corinne Lepage: "le lobby des OGM a gagné" à l'Assemblée
AFP 09.04.08 | 16h08
   
Le "lobby des OGM a gagné" et le projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés en cours d'examen à l'Assemblée nationale "organise le droit à polluer et la rétention d'information", s'insurge mercredi l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage. Mme Lepage, qui se dit "catastrophée" et "scandalisée" par le texte, a affirmé à l'AFP que "le lobby des OGM a gagné, le Grenelle (de l'environnement) est enterré". Après l'examen par les députés, estime Mme Lepage, "on avait deux ou trois avancées sur lequelles (le Premier ministre François) Fillon a déjà annoncé qu'on allait revenir". Pour cette avocate spécialiste du droit de l'environnement, mobilisée de longue date contre les organismes génétiquement modifiés, "le gouvernement est en train de prendre la responsabilité historique de mettre en cause la santé des Français". Evoquant le rapport que lui avait commandé le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo sur la gouvernance écologique, notamment sur l'expertise et l'information du public, elle estime que le texte sur les OGM "tourne le dos à toutes (ses) propositions". Quant aux députés UMP, "ils ne veulent pas nous entendre parce qu'ils vivent sur une autre planète: les engagements du président de la République sont foulés au pied", a ajouté Mme Lepage.


Adieu GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT. Dommage pour les abeilles mais à la vélorution, on ne baissera pas les bras pour faire avancer le partage de la route, tout en partageant du miel ensemble.




Cliquez sur l'image pour l'afficher en plus grand.
Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 21:47
On va continuer sur les paroles de François qui nous avait alerté sur le problème tibétain.

Brandir un drapeau tibétain au Tibet mène à une arrestation mais c'est pareil en France. Aujourd'hui, la flamme olympique passait par Paris et plusieurs personnes ayant brandi un drapeau tibétain ont été arrêtés par la police. De même, un élu vert s'est aussi fait arrêter pour avoir crier "Liberté pour le Tibet".

Qu'est-ce que c'est que ce pays? Les jeux olympiques et une flamme bidon sont plus importants que l'humanité?

Le pire? c'est Borloo (l'écolo tartuffe?): "Mais, c'est une manifestation de CRS !", commente, amusé, le ministre d'état, Jean-Louis Borloo, qui observe de loin, attendant que son débat OGM reprenne. (Dêpêche AFP).
Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 18:28
On a parlé sur ce blog du documentaire de Marie-Monique ROBIN "le monde selon Monsanto". Plusieurs vélorutionnaires l'ont vu. On n'en reparle pas, mais on vous invite à en voir la bande-annonce ici et si vous allez sur Dailymotion ou autres, vous pourrez en voir de larges extraits.

Les députés examinent à partir d'aujourd'hui le projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés.

Hier, à leur intention,  il y a eu  dans la salle de projection de l'assemblée ce fameux documentaire. Combien de députés ont assistés à la projection? 6!!!!!!!!

CORRECTION: ILS ETAIENT 9!!!

Notre vélorution sera donc fort utile. On espère bien qu'on sera plus de 9, nous au moins...
Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:53
image_thumb.jpgFrançois Fillon a estimé jeudi matin sur RTL que la "solution" à l'augmentation du prix de l'essence ne peut se trouver que dans "le changement progressif de sources d'énergie".

"S'agissant de l'essence, il faut bien se mettre dans la tête qu'il n'y a pas de solution à cette question autre que de changer progressivement de sources d'énergie parce qu'on est devant une pénurie annoncée" , a déclaré le Premier ministre. "Si on dit aux Français : ne vous inquiétez pas, on va trouver des moyens artificiels pour baisser le prix de l'essence et vous pouvez continuer à consommer de l'essence comme avant, on se trompe".

Selon le Premier ministre, conformément aux "conclusions" du Grenelle de l'environnement, "il faut mettre tout l'argent disponible, y compris celui qui provient des taxes sur l'essence, sur la recherche d'énergies alternatives".
Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 19:05

Un article détonnant sur le site Rue89:

Que fait Sarkozy dans la galère du Cercle Concorde?

Le juge chercherait à connaître le rôle de l'ex-ministre dans la réouverture de ce cercle de jeux lié au Milieu.

Sarkozy et Devedjian à l'Elysée en 2002 (Charles Platiau/Reuters)

Mafia, jeu, meurtres, pouvoir, argent... L'affaire du Cercle Concorde n'est pas en manque de rebondissements. Dernier en date: un banquier suisse et un mercenaire français évoquent, dans le bureau du juge marseillais chargé de l'affaire, le nom de Nicolas Sarkozy. Selon le quotidien suisse La Tribune de Genève, le magistrat aurait demandé "d'éclaircir le rôle de l'actuel président de la République, lors de la réouverture du Cercle de jeux Concorde en 2005", époque à laquelle il était ministre de l'Intérieur.

L'épisode de 2005 s'inscrit dans un contexte de trois années de guerre des clans du Milieu et son cortège de cadavres, dans le but de contrôler l'empire des jeux. Retour sur cette affaire de poupées russes corso-marseillaises.

Les cercles, machines à blanchir

En 1987, le ministère de l'Intérieur ferme le Cercle Concorde, soupçonné de blanchir l'argent de la pègre, sous le contrôle du clan Francisci. Marcel Francisci, patron du cercle Haussman, surnommé "l'empereur des jeux", a été abattu en 1982. Roland, député UMP et président du Conseil général de Corse-du-Sud, a dirigé le Cercle de l'aviation. Tous deux sont réputés proches de Jacques Chirac, puis de Nicolas Sarkozy. Un ancien flic raconte:

"Dans les années 80, le Concorde était très fréquenté par les gens du SAC, Debizet et consort, sous la houlette de Raffali. Comme d'habitude, deux équipes corses se disputent les avantages du cercle."

Les cercles sont des institutions à part dans la galaxie des jeux d'argent. Ni casino, ni table privée, ils ont l'obligation d'obtenir un agrément du ministère de l'Intérieur, après avis de la Commission supérieure des jeux (CSJ), qui se base sur une enquêtre approfondie de la section Courses et Jeux des Renseignements généraux. La décision est prise par le ministre en personne. Ils ont aussi l'obligation de reverser 10% de leurs bénéfices à des oeuvres de leur choix.

Le risque de ce genre d'entreprises est d'offrir sur un plateau à la pègre une boîte magique à blanchir l'argent des drogues, de la prostitution et autres activités lucratives mais très compliquées à intégrer dans l'économie propre. Rien de plus facile que d'arriver avec une valise de billets (sales) et de ressortir du cercle avec la même valise (propre). Soit au niveau de l'investissement, puisqu'un cercle a besoin de liquidités pour jouer le rôle de "banquier" vis-à-vis de ses clients. Soit au niveau de son activité. Normalement, le secteur est donc très surveillé et contrôlé par les RG...

Le projet de réouverture

D'après nos amis de Bakchich, en 2004, deux associés, Paul Lantiéri et François Rouge, montent un projet de réouverture du Cercle Concorde avec les héritiers du clan Francisci: Edmond Raffali et son fils, Jean-François. Les premiers apportent des fonds, les seconds leur savoir-faire en matière de jeux. Raffali, 75 ans, a travaillé avec les Francisci. Lantiéri est un homme d'affaires corse, Rouge un banquier français installé à Genève. Après enquête, la CSJ estime que le moment est mal choisi, en raison de "difficultés économiques dans le secteur". Refus de Dominique de Villepin, alors en poste place Beauvau.

Huit mois et un changement d'équipe plus tard, Nicolas Sarkozy donne son feu vert à la réouverture: un projet d'envergure puisqu'il faut réaménager le cercle, ainsi que le restaurant mitoyen, Le Rich, rue Cadet, dans le IXe arrondissement de Paris. Question: pourquoi le ministre de l'Intérieur a-t-il changé d'avis, huit mois après le refus de son prédécesseur?

Un montage opaque

Sextius SA, société enregistrée à Genève chez maître Benedict Fontanet, est présidée par François Rouge. C'est elle qui joue le rôle de la banque. Autrement dit, de garantie auprès des joueurs et des pouvoirs publics, mais aussi d'investisseurs. La mise de départ est évaluée à 6 millions d'euros, dont deux apportés sous la forme d'un prêt de la BPP, Banque de Patrimoines Privés, présidée par Rouge. En Suisse, ce banquier français est considéré comme un "maverick", un joueur, prêt à faire ce que les autres n'osent pas. "C’est un homme très inventif, peut-être pas dans la pure tradition protestante genevoise", constatait même son avocat, Marc Bonnant, au moment de l'incarcération de son client à la prison des Baumettes, début décembre.

A son palmarès, François Rouge a inscrit la gestion des fonds angolais: 200 millions de francs suisses gérés par la filiale de la BPP aux Bahamas, soit un tiers du chiffre d'affaires du bureau de Nassau. Il a d'excellents contacts avec le président Eduardo Dos Santos et son entourage. Il est aussi très lié au clan Lantiéri, Antoine et Paul. Avec ce dernier, il a investi dans deux affaires à Aix-en-Provence, une brasserie et un restaurant. Pour le Cercle Concorde, Lantieri monte un tour de table de "sept membres bienfaiteurs" qui apportent 900 000 euros, dont une partie en liquide.

Pour obtenir l'agrément des autorités, Rouge fait intervenir des poids lourds de l'UMP. "L'Arménien", ainsi nommé dans les conversations téléphoniques, est appelé à la rescousse. Patrick Devedjian, avocat et président du Conseil général des Hauts-de-Seine, a quelques entrées place Beauvau. Un point qui n'est pas encore éclairci. Le secrétaire général de l'UMP prétend ne pas avoir récemment rencontré le banquier. Autre nom cité dans la procédure: David Douillet, qui aurait été mis à contribution pour ses bons contacts avec Jacques Chirac.

Le temps des règlements de compte

Le 6 avril 2006, un commando de huit hommes déboule aux Marronniers, une brasserie du XIVe arrondissement de Marseille. Cagoules sur la tête et calibres au poing, ils criblent de balles trois consommateurs: Farid Berrahma, dit l'Indien, fiché au grand banditisme, et ses deux lieutenants. Sur le parking, les policiers découvrent une flaque de sang. Dans la soirée, un certain Siméoni se fait admettre à la clinique Clairval, pour y soigner une plaie par balle au genou. Même ADN d'après les analyses.

Les hommes du SRPJ de Marseille finissent par reconstituer le puzzle: Ange-Toussaint Fédéricci, surnommé ATF, patriarche du clan de la plaine orientale, a très certainement "nettoyé" Berrahma et ses complices. Au cours de l'opération, il est blessé par un ricochet. Or, pour faire admettre Fédéricci sous un faux nom dans la clinique marseillaise, Paul Lantiéri, l'associé de Rouge, a fait pression sur un chirurgien de ses amis, qui avoue tout aux policiers. Pour sa défense, Fédéricci prétend s'être trouvé là par hasard, à consommer au bar. Malgré cet épisode, le Cercle Concorde prépare sa tonitruante réouverture, sans que le ministre de l'Intérieur n'y voit à redire.

Une poule un peu trop riche pour deux propriétaires

Le 30 novembre 2006, le Concorde ouvre ses portes à une cohorte de personnalités venues s'encanailler: Caroline de Monaco, Jean Reno, Karl Zéro et plusieurs élus d'Aix-en-Provence, droite et gauche confondues. Bref, une jolie publicité saluée dans les colonnes du Figaro comme "l'événement people de l'année": un coup de maître pour le duo Rouge-Lantieri. Ce denier est pourtant arrêté en janvier 2007, en même temps que Fédéricci. Le "nettoyeur" part au ballon, mais son acolyte, mis en examen pour "recel et association de malfaiteurs" est étrangement relâché.

Très vite, le "nouveau temple du poker" dégage des bénéfices... Si vite que les Raffali barbottent trois millions d'euros à leurs associés. Sentant que l'affaire lui échappe, le binôme Lantieri-Rouge passe à la vitesse supérieure, en faisant appel à Roland Cassone, dit "le Vieux". Cet homme très discret est un "beau mec" retiré sur les hauteurs de Simiane, respecté par tous, flics et voyous. Le vendredi 4 mai, deux jours avant l'élection de Nicolas Sarkozy, il organise une conciliation dans un salon du Ritz. Sans succès.

L'heure des mercenaires

Comme au bon vieux temps, chacun va alors fourbir ses armes pour sortir du guêpier. En août, raconte Bakchich, Rouge et Lantiéri font appel à l'ancien gendarme du GIGN Paul Barril. Pour les enquêteurs, l'ex-adjoint de la cellule élyséenne se voit proposer un contrat pour éloigner la menace de l'autre clan. Menace de plus en plus précise: en septembre, Marcel Ciappa, considéré comme proche de Lantiéri, est abattu dans sa chambre à la clinique d'Aubagne par des tueurs déguisés en chirurgiens.

En échange de sa protection, Barril aurait demandé au duo corso-helvète de bénéficier de ses réseaux africains. Olivier Bazin, ami de Barril et spécialiste de sécurité privée connu en Afrique, prend alors l'affaire en charge. Début novembre, il va même accompagner François Rouge dans son jet privé à Dubaï, pour un rendez-vous express avec le président angolais. Objectif de Bazin: négocier l'entrée d'un groupe russe sur le marché pétrolier, contre sa protection. Suivant pas à pas ses tractations par le biais des écoutes téléphoniques, les trois magistrats du JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) Sud-Est passent à l'action en arrêtant tout le monde. Sauf Paul Lantieri, aujourd'hui en fuite. Le Cercle Concorde est alors fermé.

Une intervention politique?

Dans la dernière phase du conflit, il semble que les protagonistes se soient à nouveau tournés vers certains responsables politiques. A commencer par "l'Arménien", comme l'a expliqué Marc Bonnant, l'avocat suisse du banquier Rouge, à nos confrères de la Marseillaise l'Hebdo:

"François Rouge est allé voir Patrick Devedjian pour lui expliquer ses ennuis avec les mafieux corses. Il le connaît bien, ils ont travaillé ensemble sur divers dossiers par le passé. Il lui a raconté les soucis qu'il rencontrait avec ses anciens associés qui voulaient le voler. Pour toute réponse, Devedjian lui a conseillé de fermer le Concorde, ce qu'a refusé mon client".

Lors d'une dernière audition, selon la Tribune de Genève, l'un des juges aurait proposé à François Rouge un statut de repenti, en échange d'informations sur le rôle joué par les politiques. Proposition refusée, selon son avocat.

 

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 17:00

Caricature du couple Sarko/Bruni dans un quotidien québécois:


Selon un site d'information (El dia de la republica), Carla  Bruni n’est pas à jour avec sa carte vitale, mais ne payera rien alors que d’une source bien informée, elle a largement dépassé le nombre des échographies prévues pour un premier mois de grossesse.
Pas pu trouver plus de renseignements sur cette info. Si quelqu'un en sait plus, merci de le dire: A l'heure des réformes de la sécu, ça serait intéressant à savoir.

Selon plusieurs sources journalistiques, un studio d’enregistrement a été installé à l’Elysée, ce qui fait dire aux mauvaises langues que Carla chante aux frais des français…

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 19:15
Ils sont pour la démocratie mais ne l'appliquent pas.

DSK, éléphant socialiste qui a pris la tête du FMI (Fond Monétaire International) a salué par téléphone l'élection de son remplaçant à l'assemblée nationale.
Ni au premier ni au second tour. Dominique Strauss-Kahn ne s'est déplacé pour mettre un bulletin dans l'urne. Pas plus qu'il n'a voté par procuration.

Paroles, paroles...

Repassons donc sur ce blog ce fameux clip d'IAM censuré et qui n'a trouvé sa place que sur le net:

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 19:05

Pendant que notre vénéré président vend des centrales nucléaires partout où il va, pendant que se prépare la construction de la centrale EPR dans la manche, en Allemagne, on mesure les dangers du nucléaire.

Selon une étude réalisée par l'Office fédéral de protection contre les radiations, à partir de données statistiques portant sur la période 1980-2003 dans les régions proches de 21 réacteurs ou anciens réacteurs allemands, le risque de cancer augmente de 60% lorsqu'un enfant habite à moins de 5 km d'une centrale, et même de 117% si on prend en compte uniquement les leucémies.

"J'ai chargé la Commission pour la protection contre les radiations d'une étude détaillée de ces résultats (...) et de la question d'un éventuel rapport de cause à effet" entre les cancers et la proximité des centrales, a indiqué dans un communiqué le ministre de l'Environnement, Sigmar Gabriel.

Rappelons que l'Allemagne sort du nucléaire, que ce pays développe un grand projet d'énergies renouvelables, que des milliers d'emplois en émergent et que pendant ce temps, la France continue d'être le pays le plus nucléarisé du monde. Oui, Oui, bien pire que l'Iran.




Pour avoir tous les détails sur tous les sites nucléaires de France et les matières concernées, cliquer ici :
http://www.francenuc.org/

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 19:08
Sarkoland version écologie met en place le bonus/malus pour les voitures. Ce bonus sera versé au moment de la première immatriculation, à l'acquéreur d'une voiture émettant moins de 130 grammes de CO2/km. Celles-ci, souligne le ministère, "représentent aujourd'hui environ 30% des ventes". Il sera de 200 euros pour des émissions comprises entre 121 et 130 grammes, il passera à 700 euros entre 101 et 120 grammes et pourra atteindre 1.000 euros pour les véhicules émettant moins de 100 grammes.

Le gouvernement prévoit également un bonus exceptionnel de 5.000 euros pour l'acquisition de véhicules émettant moins de 60 grammes de CO2/km.

Un malus frappera, lors de l'immatriculation, tous les achats de véhicules neufs émettant plus de 160 grammes de CO2/km. Cette mesure toucherait "environ 25% des véhicules neufs vendus" actuellement, selon le ministère. Le malus sera de 200 euros pour des émissions comprises entre 161 et 165 grammes de CO2/km. Il grimpera à 750 euros entre 166 et 200 grammes de CO2/km, puis à 1.600 euros entre 201 et 250 grammes et enfin, 2.600 euros au delà. "Le malus le plus élevé ne concernera que les plus grosses berlines les plus polluantes, soit 1% des véhicules neufs", souligne le ministère.

Environ 45% des acquisitions actuelles, des véhicules émettant entre 130 et 160 grammes de CO2/km, se situeront dans la "zone neutre". Leurs émissions étant dans la moyenne des émissions actuelles, aucun bonus ou malus ne leur sera appliqué. Au total, "environ 75% des véhicules neufs (sur la base des chiffres de vente 2006) bénéficieront soit d'un bonus, soit seront exonérés de toute taxation", selon le ministère.

A signaler que :

- La prime pour les voitures faisant moins de 60g de rejets, c'est de l'esbrouffe car ces voitures n'existent pas (hormis peut-être les électriques). Pour info en Essence, c'est une toyota qui est en haut du classement avec 104 g et en diesel c'est une Smart avec 101 g. Donc...
- 2500 euros de malus pour un 1% des véhicules neufs, quand on sait que le plus polluant c'est le Touareg (Faux 4x4 de chez VW) qui coute 45000 euros, ce n'est pas les 2500 euros de malus qui feront fuir le prétendant à la pollution abusive (le touareg rejette 346 g ce qui est ENORME).
- 45 % du parc est tout simplement ignoré (presque la moitié du parc auto) donc où est la vraie révolution écologique?



Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 17:49

Le pouvoir d'achat, c'est le futur grand chantier du gouvernement. La preuve:

Le Sénat a relevé hier à 25.000 euros le seuil d'imposition des plus-values d'actions (au lieu des 20 000 euros).
Il a confirmé le vote des députés supprimant l'impôt sur les opérations de Bourse (IOB), avec application dès le 1er janvier 2008 (contre 2009 prévu à l'Assemblée).

Et plus de 7 millions de pauvres* continuent de tirer le diable par la queue, soit 12 % de la population


*selon la définition officielle européenne du seuil de pauvreté : 60 % du revenu médian (revenu au dessous duquel se situent la moitié des Français).
selon la définition française (50 % du revenu médian) ils sont 3,7 millions : soit environ 6% de la population

Repost 0
Published by velorutiontours - dans La politique
commenter cet article