Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 22:56
  
> La Velorution de Tours a le bonheur de vous annoncer que nous venons de
gagner 40 ans de progrès en quelques jours !
En effet, le pic pétrolier prévu pour 2050 est anticipé cette semaine

grâce aux forces du progrès de nos dirigeants.
Déjà, ils nous permettent
favorablement d'envisager le futur aujourd'hui, en nous contraignant à
nous organiser pour nous déplacer différemment :
> on avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence!
Etre déjà demain maintenant, c'est regarder les horaires de train ou de

bus (pas de tram encore, il faut d'abord détruire des arbres), retaper son

vélo (ou l'autoréparer avec Roulement à Bill samedi*), l'équiper de

lumières parce que c'est important d'être bien vu le soir,
> on avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence!
Chercher des solutions pour réduire les déplacements, se dire qu'on ferait

mieux de trouver un boulot proche de chez soi (hein, soff?), peut-être
même acheter des produits locaux, marcher, travailler moins...
> on avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence!

Et puis pourquoi chercher à développer la voiture "verte écologique" si

déjà on s'habitue à circuler différemment, pourquoi remplacer la voiture
thermique par la voiture atomique?
> on avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence!
Alors c'est vrai, c'est chiant d'être contraint parce que des gens

défendent des droits et bloquent les raffineries, les distributions pour
avoir une retraite correcte pas trop tard. Mais
notre trop cher gouvernement
ultramoderne nous offre une réelle opportunité de progresser en essayant

juste quelques jours de vivre l'avenir; Merci qui?...
> on avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence!
Pourtant c'est bientôt les vacances scolaires, les grands départs pour

ceux qui en ont les moyens, c'est déjà les catalogues de Noël et la proche

débâcle consommatoire de fin d'année.
Alors, il va falloir revenir à nos
rétrogrades habitudes de l'automobile... en attendant "demain"

> *http://roulement-a-bill.asso.st/ 27b22b34-366b-11dd-a063-3c44112a7acc.jpg

 "le pic pétrolier prévu pour 2050" Vous avez certainement oublié de vous relire : le pic de production du pétrole selon l'ASPO a déjà été franchi, est en train de l'être ou le sera dans quelques petites années. En 2050 il ne restera que des miettes de pétrole d'après les prévisions. L'explosion des coûts aura lieu bien avant, à mon avis une énorme crise énergétique nous pend au nez avant 2020. Amicalement, B.

Réponse VelorutionTours
vous avez farpaitement raison et c'est pour cela que j'ai mis un titre à 2020 et un texte à 2050 ! Mais il se trouve que nous ne sommes pas préparés à cette révolution silencieuse qui bouleversera tout notre mode de vie :
Un frangin à l'autre bout du monde = renoncer à le voir jamais ou au prix du temps de voyage considérable;
Un job intéressant à 45 km ? et Pôle Emploi ne fera plus c...pour vous l'imposer;
Les nantis auront des voitures électriques voire pire et les autres si nombreux iront en transport en commun... etc.
Je vous refais pas du Illitch, je suis persuadée que vous connaissez (sans quoi je vous invite à le lire) est-ce un retour en arrière, un progrès?
Je crois qu'on ne devrait même pas se poser cette question-là en
ces termes.
En tout cas, j'adore ces moments où je suis contrainte de revoir mon
modede vie de tout au tout...Par exemple j'imagine que ma retraite à 67 ans, je la ferai...à pied !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Voiture - mon amie
commenter cet article

commentaires