Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 19:21
D'abord, un petit préambule sur notre action: Nous étions presque 70 (les médias locaux ont dit 50). Nous pouvons l'affirmer car avant le départ, nous avons distribués notre visuel à 54 exemplaires et tout le monde ne l'a pas pris. Donc, on peut facilement rajouter 10 vélorutionnaires de plus.

"Ah! si nous pouvions à chaque fois être aussi nombreux". C'est le souhait de Ludovic et d'un autre vélorutionnaire APNéiste rencontrés lundi soir.

Les médias ont fortement bien relayé nos idées. L'article de la NR tapait juste (lecture conseillée). De même, TvTours a diffusé lundi soir un reportage rapide mais clair et précis. Saloperie de logiciel de capture vidéo... il a buggé deux fois.... donc, pas d'images à vous montrer.

Avant notre vélorution "dénonciation des autoroutes urbaines en général et de l'A10 en particulier", en collaboration avec ActSounds (qui n'a malheureusement pas eu le relais médiatique que ce collectif aurait mérité) et en concertation avec Vélorution Paris et l'excellent site antivoitures, nous avons essuyé deux critiques. Soyez prêts, les vélorutionnaires, car si on nous les a sorties avant notre action, on nous les redira après.

Démontons donc ces deux critiques principales:

1. Dénoncer l'A10, c'est faire le jeu de l'A10bis.

FAUX. Dénoncer l'A10, c'est dénoncer les autoroutes urbaines. C'est lutter contre la pollution, le bruit, le tout-auto. C'est s'inscrire dans une démarche de protection de l'environnement car les autoroutes ont des conséquences très néfastes sur le plan sanitaire à 1,5 kms à la ronde selon une étude anglaise. Surfez sur ce blog pour vous en convaincre.
Dénoncer l'A10, c'est aussi penser ferroutage, tram-train, tramway, TER, grandes lignes SNCF, transports intelligents ou en commun donc... pas besoin d'A10bis dans ce schéma de pensée.
Et puis dénoncer l'A10, c'est préparer l'avenir car le pétrole aura une fin et les agro-carburants, pas plus que les hybrides n'ont réellement un avenir de masse.

D'ailleurs, la démarche vélorutionnaire se veut constructive: Ludovic, souvent présent à nos vélorutions et personne active au sein de l'Université pour Tous demande à ce que notre action se prolonge par l'évocation d'un café-débat qui aura lieu le 11 mars:
En effet, à 20h30 au centre social du Sanitas, aura lieu un débat avec Christian Calenge (géographe) sur le thème "Mobilité: qu'est ce qui se tram à Tours?"
Selon Ludovic, on y abordera l'A10bis, le périph', le tram-train.
Croyez-vous vraiment qu'on y encensera l'A10bis et le tout-voiture? Allez y voir...

2. Le canal a eu des graves conséquences et vous êtes aveugles.

Qui parle de remettre un canal? La vélorution a t-elle été radicale sur ce point? N'avons-nous pas mis un point d'interrogation derrière cette soi-disant affirmation?
Pourquoi un canal? pourquoi pas une coulée verte? Pourquoi pas autre chose? Le débat est ouvert là aussi et nous n'avons jamais voulu imposer un schéma. On a quand même le droit d'y réfléchir parce que:
l'idée d'une conséquence néfaste du canal sur les inondations à Tours est une idée fausse.
L'inondation de 1856 (la pire) a vu le Cher déborder le 2 Juin à Rochepinard (rupture de la levée) inondant une partie de St Pierre et de la Ville Aux Dames. Le 3 juin, une brèche céda à la gare du canal à 10 heures du matin inondant une partie de Tours et de Saint Pierre. Dans la nuit du 3 au 4, c'est à la levée de Conneuil que la Loire fit aussi des siennes inondant les varennes de St Pierre et de la Ville aux Dames. C'est ensuite par la Riche que la Loire déborda à nouveau.

Alors? L'inondation de 1856? De la faute du canal Du Berry?
Tout est détaillé dans le fichier PDF que vous pouvez télécharger en cliquant ici.

Voilà! Repartons de l'avant pour de nouvelles aventures à vélo:
Le 1er mars, c'est du côté de la passerelle Fournier que les choses se préparent.
Le 15 mars, c'est une vélorution Carnaval dans les rues de Tours avec APNé (comme l'année dernière) pour clore leur semaine de l'environnement.

Avec nous, les vélos!!! Vite, vite!!!
C'est la fin du pétrole, préparez vos guiboles!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans L'A10: une erreur urbaine
commenter cet article

commentaires