Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 17:57
Et oui, la preuve:

Le mercredi 10 octobre 2007
Agence Science-Presse
Le stationnement est un pollueur


 (Photo archives La Presse)
Agrandir l'image

Photo archives La Presse

Même en stationnement, votre voiture pollue. Ou plus exactement, c’est son stationnement qui pollue. Des chercheurs américains ont calculé l’espace dévolu au stationnement dans une ville typique du centre du pays : sans doute à la grande surprise des habitants de cette ville, il y a onze fois plus d’espaces de stationnement... que de familles!













L’équivalent de 1000 terrains de football. Cela fait beaucoup d’asphalte autour des maisons de banlieue et beaucoup de béton autour des commerces.

Avons-nous besoin de tout cet espace, s’étonne Bryan Pijanowski, de l’Université Purdue. Pourquoi ne pas penser des villes avec un plus grand nombre de services à une distance de marche des résidences?

La question est d’autant plus pertinente que ces rectangles d’asphalte ou de béton accumulent les polluants et l’essence, que la pluie nettoie ensuite vers le « vrai » sol le plus proche, où ils contribueront à la pollution des eaux souterraines (ou de la rivière) que boivent les « onze fois moins » de familles du coin.

Partager cet article
Repost0

commentaires