Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 11:21
Dans le silence, ils souffrent.
Dans la solitude, ils meurent....

Avons-nous besoin de ce nouveau shampoing?




envoyé par Animohad

STOP à l'expérimentation animale !

Alternatives?
Produits non testés sur les animaux trouvables à (pour ne donner que deux exemples locaux):

* Boutique Onaturel, 31 rue de la scellerie à Tours.
Les marques sélectionnées sont agrées BDIH, Cosmebio, Ecocert et Nature&Progrès.

* Association Robinson, tél:02.47.66.02.32 ou courriel association-robinson(@)no-log.org (ôter les parenthèses pour écrire).
Produits cosmétiques fabriqués sur commande garantis 100% naturels. Demandez-lui son catalogue.

Y a t-il une autre raison pour que ces alternatives soient nécessaires?

OUI:

Les utilisatrices de crèmes antirides savent-elles avec quoi elles se barbouillent le visage? François Marceau, professeur à la faculté de médecine de l'Université Laval, se le demande. Et ce qu'il trouve le fait sourciller.

Son équipe de chercheurs s'est penchée sur le mode d'action d'un ingrédient utilisé dans les crèmes dites antirides : le 2-diméthylaminoéthanol, aussi appelé DMAE ou deanol. L'ingrédient, ont-ils constaté, a un comportement inquiétant lors de tests en laboratoire. Les chercheurs ont constaté que le contact entre le DMAE et les cellules cutanées appelées fibroblastes fait gonfler rapidement les cellules. Avec le gonflement de la peau, rides et ridules s'estompent le temps que dure l'action de DMAE. Sain ou malsain ?
Dans leurs tests in vitro, les chercheurs ont constaté que le gonflement cause «un ralentissement important de la division cellulaire» et la «mort d'un pourcentage significatif de fibroblastes», écrivent-ils. Vingt-quatre heures après une application s'apparentant à une application normale de crème antirides, le taux de mortalité a atteint le quart des cellules étudiées.

Leurs travaux sont publiés dans la revue scientifique British Journal of Dermatology.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Alternatives
commenter cet article

commentaires