Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 18:31
Aux Halles, il y a un bar qui s'appelle Le Barrio de la Quinta Luna. C'est un bar où se côtoient de nombreuses personnes militant dans diverses associations ou collectifs tourangeaux.
Cela ne doit pas plaire à tout le monde. Le préfet vient de prendre un arrêté interdisant toute musique dans ce bar. Pourquoi ce bar, qui n'est pas forcément bruyant d'ailleurs, et pas les autres? N'est ce pas une décision très sélective? Bizarre? La musique est un prétexte à quoi?

Une pétition a été lancée.  Voici le texte que vous trouverez dans ce bar et que vous pouvez signer directement au même endroit:

"M. le Préfet d'Indre et Loire,
Depuis qu'en 2003 nos voisins du "Palais de la Bière" se sont plaints de notre présence, sous prétexte qu'il leur "arrivait de voir des militants politiques à notre terrasse". Les autorités ne cessent de nous harceler : fermeture obligatoire en Septembre 2006 de 0h00 à 2h00 pendant 10 jours, surveillance policière incessante, et maintenant, un arrêté préfectoral du 28 mars 2007 nous interdisant la musique. Un bar sans musique, c'est comme un guitariste sans doigts, c'est un chanteur sans voix.
Décidément, M. le Préfet, rendez nous la liberté de vivre en musique, dans le respect des voisins, mais aussi dans celui de notre culture.
Signez cette pétition pour défendre cet espace de liberté"

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans ToursInfos
commenter cet article

commentaires