Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 18:41
Vous avez sans doute reçu dans votre boîte aux lettres le nouveau Tour(s)Plus le MAG. En première page, on annonce que c'est le grand retour du vélo. On y consacre même 11 pages.
Dans le même temps, mise en avant du dévellopement économique, photos de voitures comme illustration de brèves, promotion de l'aéroport montrent que nos élus veulent bien parler de vélo, mais que quand même, cela reste bien marginal.

D'ici à 2050, la population mondiale consommera l'équivalent de 2 planètes, selon un rapport publié le 24 octobre par le WWF.
Le WWF préconise un changement radical de nos modes de vie et une diminution réelle de notre consommation. Le WWF demande aussi à ce que les politiques prennent le problème à bras le corps.

La communauté d'agglo donne t-elle les bons signes? On ne sauvera pas sa peau du réchauffement climatique avec un vélo jaune et le laisser faire du dévellopement économique, saupoudré de 2 ou 3 trucs écologiques par ci, par là.

Donc, pour montrer le poids de chaque pays, voici une jolie image:




A savoir que le 4 novembre, c'est jour de vélorution tourangelle et que c'est aussi la journée internationale d'actions contre le réchauffement climatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article

commentaires

soff 25/10/2006 22:08

ah la vache, ils sont partout, ces terriens...!
en plus les gouvernements qui, d'un coté luttent contre les flux migratoires des pauvres vers les riches (façon de parler, excusez moi les 9 millions de demandeurs d'emploi français-chiffres non trafiqués), ils demandent aux chômeurs plus de mobilité et de flexibilité. donc pour du boulot, faut se barrer de chez soi et aller polluer ailleurs, merci?
je suis en rogne parce que ce sont les contradictions qui me fatiguent...