Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 09:58

Incident nucléaire le 25 juillet 2006 à la centrale de Forsmark (Suède)


C'est passé inaperçu en France, mais cela a fait du barouf en Allemagne et en Suisse. C'est en discutant avec deux vélorutionneuses qu'on s'est rendu compte que l'info avait été occulté en France.

L’Europe est passée à deux doigts de la catastrophe nucléaire le 25 juillet à cause d’un court-circuit qui a provoqué le black-out d’un réacteur à Forsmark en Suède. Deux générateurs de secours ayant refusé de démarrer pendant plus de 20 minutes, le cœur du réacteur nucléaire n’a plus été refroidi suffisamment. Selon un ancien responsable de cette centrale,  Lars-Olov Höglund (c'est lui qui a dirigé la construction de la centrale nucléaire de Forsmark) "c’est l’événement le plus dangereux depuis Harrisburg et Tchernobyl" et poursuit «C'est le hasard qui a évité qu’une fusion du cœur ne se produise».

Ole Reistad, directeur de l’institut norvégien de protection contre les rayonnements ionisants, explique lui aussi que, à Forsmark on est «passé près de la catastrophe» et près de la défaillance de la dernière barrière de sécurité, a-t-il déclaré au TAZ, «une telle chose n’aurait jamais dû se produire

Si le quotidien allemand TAZ n'hésite pas à parler d'"accident majeur nucléaire" évité à quelques minutes, Libération s'ingénie à expliquer qu'il s'agit d'un non-événement. Le Monde évoque toutefois un "incident sérieux", et la Voix du Nord et RFI abordent la question sous l’angle européen, car de graves dysfonctionnements ont suivi cet été dans la centrale tchèque de Temelin, qui a connu 80 incidents en 6 ans d’existence...
Le Figaro prétend par la suite que "L'incident de la centrale suédoise ne peut pas se produire outre-Rhin", suite à l’enquête demandée de toute urgence par le ministère de l'Environnement allemand. La tribune de Genève s’étonne quant à elle que de telles mesures de contrôle ne soient pas effectuées en Suisse.

Vous trouverez un dossier complet sur cet "incident" très, très grave (ça s'est vraiment joué sur un fil) sur le site du réseau "sortir du nucléaire disponible sur les liens de notre page d'accueil.

Rappelons que le France possède 58 réacteurs, que des incidents très graves ont lieu régulièrement (exemple? 20 minutes pour ouvrir une porte antifeu à Chinon lors d'une simulation et ne parlons pas des salmonelles qui sont un drame médiatique quand on en trouve dans un oeuf à Carrefour mais dont personne ne parle quand c'est des centrales qui en rejettent), pourtant il ne faut surtout pas critiquer: pensez-vous, en France, c'est soit le nucléaire, soit la bougie!

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article

commentaires

Bicy 15/07/2007 23:03

Quelques informations utiles sur une sortie du nucléaire "par défaut" et inattendue : http://travail-chomage.site.voila.fr/energie/fin_uranium.htm
Sans oublier que le prix de notre électricité nucléaire va doubler dans les 3 - 4 prochaines années. C'est facile à comprendre.