Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 17:50
ANGERS:

À Angers, les vélos ont la priorité

Le feu en forme de vélo clignote orange, les cyclistes ont une vingtaine de secondes pour démarrer alors que le feu tricolore pour les voitures est encore rouge. Quinze feux dédiés aux vélos ont été installés, début juillet à Angers, aux carrefours où les bus bénéficiaient déjà de feux anticipés.

Auparavant, soit les cyclistes gênaient le démarrage des bus, soit ils étaient dans l’illégalité en démarrant en même temps qu’eux. L’installation des signaux pour vélos régularise cette situation. Une amélioration en terme de sécurité également : les cyclistes ont désormais le temps de trouver leur équilibre avant le démarrage des voitures.

Étienne Portolan, chargé de mission « vélo » à la ville d’Angers, souligne enfin « la valeur symbolique de la priorité donnée aux vélos sur les voitures. » La collectivité envisage de généraliser cet équipement à tous les carrefours de la ville.


STRASBOURG:

Au lieu d'un vélo en libre-service. la ville va opter pour un système de « vélos partagés » à compter de septembre 2010, a annoncé vendredi Roland Ries, le maire (PS) de Strasbourg. Testé dès la mi-juin, le dispositif comprendra 5 000 deux-roues et quinze points de location dans la CUS. A la différence du libre-service, chacune des stations sera animée par des agents chargés de l'entretien et de la mise à disposition des engins.

Bien que longtemps envisagé, le libre-service n'a pas été choisi pour des raisons locales. Aux utilisations occasionnelles, peu rentables et fréquentes, le système de vélos partagés favorisera donc les locations « à moyenne et longue durée ». Un pack spécial sera proposé aux entreprises, comprenant la location et l'entretien.

AU NATIONAL:

le Club des villes et territoires cyclables, qui regroupe un millier de collectivités en France a demandé qu'une partie du produit de la taxe carboine serve à « développer la pratique du vélo en France ».

Les élus réclament deux mesures. En premier lieu, la création d'un crédit d'impôt ou d'un « chèque vélo » pour chaque premier achat de bicyclette, d'un montant de 40 % du prix et plafonné à 200 euros (400 euros pour un vélo électrique). 

« Le gouvernement a bien mis en place une prime à la casse pour favoriser l'achat d'automobiles moins polluantes », rappelle Jean-Marie Darmian, président du club et maire de Créon (Gironde), pour justifier ce dispositif.

La seconde mesure proposée serait en faveur des salariés se rendant à leur travail à vélo : « L'employeur pourrait verser 0,20 euros par kilomètre à ses salariés cyclistes, à la place de la prime transport. »


Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans VéloInfos
commenter cet article

commentaires

geoffrey 30/09/2009 10:27


héhé, j'ai toujours une dizaine de velo qui attendent dans ma cave ;)
ça va faire un peu de matos pour débuter l'atelier.

Prevenez dés qu'il commence


Manu 19/09/2009 11:58

C’est une première et un grand progrès pour le vélo en ville. La mairie autorise dans l’ensemble des rues du quartier Blanqui (voir détail ci-dessous) les cyclistes à circuler à double sens y compris dans les rues à sens unique. Seul le carrefour des rues Avisseau, Gutenberg, Heurteloup reste à traiter compte tenu de sa configuration complexe. Le contresens favorise la pratique du vélo en raccourcissant les temps de parcours, il autorise les traversées par des rues tranquilles et évite au cycliste qui habite dans une rue à sens unique de faire un détour important. A l’été 2009, on comptait 4 km dans toute la ville pour faciliter les continuités cyclables. 1- Quai de la Gare du Canal, rue Avisseau, rue Blanqui, rue Eugène Durand, rue René de Prie, rue Diderot, rue Lobin (en partie), rue Barillet-Deschamps, rue François Clouet (en partie), rue Lepelletier, passages Archambault et Saint-Pierre.Sources : http://www.tours.fr/news/detail.php?id=1090

sofinette 17/09/2009 23:32

et bientôt très bientôt à tours une association d'autoréparation de vélo : "roulements à Bill !"