Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 18:15
Le journal "le parisien" a dressé un bilan de 2 ans de Vélib' dans Paris et le résultat ne peut que réjouir les deux-roues non-motorisés:

Vélib’ a-t-il créé une hécatombe ?
Non. Depuis le 15 juillet 2007, Paris dénombre 10 cyclistes tués (dont 7 à Vélib’), 83 cyclistes grièvement blessés et 1 252 cyclistes légèrement blessés. Des chiffres qui témoignent d’une diminution des accidents dans la capitale. Entre 2007 et 2008, le nombre de cyclistes accidentés a baissé de 8,5 % ; entre 2008 et le premier trimestre 2009, il a encore chuté de 5,5 %. Or, dans le même temps, la part des vélos dans la circulation parisienne a augmenté d’environ 55 %. Autrement dit, plus il y a de vélos, moins il y a d’accidents (proportionnellement). Une tendance déjà constatée dans d’autres villes converties à la bicyclette, comme Strasbourg ou Lyon.

Le vélo reste-il un moyen de transport dangereux ?
Oui et non. Faute de protections, les cyclistes ont plus de chances d’être blessés dans les accidents que les automobilistes. Si les vélos représentent 3 % du trafic parisien, les cyclistes constituent 6,6 % de l’ensemble des victimes de la circulation et 9,8 % des morts. Le vélo reste cependant moins dangereux que le deux-roues motorisé : avec 15 % du trafic, les motos et autres scooters totalisent à eux seuls 54,4 % des victimes de la route parisiennes.

Les cyclistes ont-ils des comportements risqués ?
Non. Selon la préfecture de police, les cyclistes ne seraient responsables que de 30 % à 40 % des accidents dans lesquels ils sont impliqués. Le cliché du cycliste amateur et casse-cou est donc une idée fausse. Parmi d’autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans VéloInfos
commenter cet article

commentaires

Muller 29/08/2009 18:35

Comment diable pouvez-vous écrire une telle ineptie : " Les cyclistes ont-ils des comportements risqués ? Non "Alors que vous précisez immédiatement après : " Selon la Préfecture de police les cyclistes ne seraient responsables que de 30 à 40 % des accidents dans lesquels ils sont impliqués "Parce que pour vous 30 à 40 % représentent un chiffre négligeable ou insignifiant ??Belle preuve de maturité et de sens des responsabilités...Affligeant.