Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 17:56
Le froid n'arrête pas la vélorution: Nous étions nombreux à encore faire du vélo même avec des températures négatives. -12° n'est pas un obstacle. D'ailleurs, nos contacts avec Vélorution Montréal prouve que même à des températures bien inférieures, on peut:
http://nicolas.marchildon.net/carnet/2008/10/22/la-temperature-diminue/

Des bébés dans le froid?
Pas pu retrouver de photos des bébés venus à nos vélorutions même sous un temps peu clément mais on connait plusieurs couples qui utilisent très peu leur voitures et ça ne les empêche pas de faire des bébés. D'ailleurs, dans d'autres pays plus froids que le nôtre, des personnes n'ont pas de voitures et ont des bébés.
Regardons même un peu en arrière chez nous... genre les années 60, voitures peu répandues encore et pourtant, ces gens étaient nos parents et ne sont pas des morts-vivants. Ils ont connu des choses que nous pensons irréalisables maintenant, trop imbus de nos fainéantises et de notre pseudo-technologie.

Des vélos, des bébés, du froid, est-ce possible? La preuve en image:


15 mars : deuxième sortie. Zya (2 mois) très à l'aise dans son transat, trouve le sommeil rapidement


Oui, mais voilà avec le bébé, y'a plein de choses à transporter parait-il? Ha bon? Les parents de Zya ont raisonné autrement:
http://famille-a-velo.blogspot.com/2008/05/voyager-lger-avec-bb.html

C'est un exemple, bien sûr, pas une fin en soi.

Et les courses?
Le vélo offre toute une gamme de sacs à dos, de sacoches, de carrioles. Bien sûr, plus question de prendre des packs d'eau , mais le pack d'eau est une aberration puisque l'eau courante potable existe dans toutes les maisons.
Pas possible quand même de faire ses courses en vélo? OK... Cédric, vélorutionnaire montréalais s'offre une heure de Communauto pour faire ses courses. Exemple à suivre et à mettre en place d'urgence dans d'autres villes mais avec les élus qu'on a.... Dommage, ça le mérite. On pousse pour çà ou on continue de croire que rien ne peut changer?
Au fait? Il y a aussi des supermarchés qui livrent gratuitement les commandes passées sur Internet.
Et n'allons pas croire que tout cela n'est possible qu'avec des gens qui ont plein de temps libre, des horaires cool. Les vélorutionnaires sont aussi des travailleurs avec toutes les contraintes de temps que cela implique dans la vie quotidienne.

Et pour les travailleurs qui finissent tard? D'accord, y'a pas des solutions à tout même si 10 kms en vélo entre travail et habitation, ça se fait à tout moment de la journée. Pour cela voir le site vélotaf. C'est parfois surprenant.
Mais dans certains cas (voire même dans tous les cas?), les transports en commun sont à développer (train, bus..). Ils ont trop désertés d'endroits devant l'omniprésence de la voiture individuelle. Il est donc grand temps que les choses s'inversent. On peut le faire. On le fait parfois. Plus de volonté changerait considérablement les choses. Avec l'argent d'une autoroute (A10bis) ou avec l'argent d'une extension d'aéroport, on pourrait changer la donne à grande échelle.

Enfin, si tout le monde à Tours faisait du vélo, ça serait bien moins bordélique que Tours saturée de bagnoles. Ca resssemblerait peut-être à la rue Nationale. Mais la rue Nationale n'est que l'exemple parfait du code de la rue:
un espace ouvert où le plus fort prend soin du plus faible.
Le vélo est le mode de transport le moins dangereux. Il est silencieux, non polluant, il est l'ami des piétons, des transports multimodaux, des autos partagés.
Il: est fortement dénigré par ceux qui connaissent mal son potentiel. Tant pis, pas grave car:

On avance, on avance, on n'a pas besoin d'essence.


La vélorution est possible: elle s'appuie sur la volonté, la recherche d'alternatives déjà en application ailleurs (et pas forcément très loin), la fin d'une société gavée d'objets imposants jugés nécessaires et obligatoires. Beaucoup de vélorutionnaires tourangeaux montrent qu'il est possible de se passer d'autos pour aller près ou pour aller loin, en s'appuyant sur le vélo, mais aussi la marche, les bus, les trains ou l'auto-partage (le co-voiturage rentre un peu dans cette catégorie).


Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article

commentaires

Eric 26/01/2009 18:08

Alain, sans vouloir te vexer, il me semble que tu manque d'information que la voiture électrique : les stars de ce segment près moins d'1T300, tourne souvent autour de la tonnes, en effet la réduction du poids est l'une des clefs de l'automobile de demain afin de moins consommer d'énergie. Elles ne ressemblent pas à des 4x4, mais à dee petit roadstere, ou des berlines de taille normale.Et encore une fois, si les voitures se garent mal c'est parceque les gens ont été mal éduqués dans ce sens et cela est valable pour TOUT LES MODES DE TRANSPORT y compris LE VELO, en témoigne une vélorution parisienne, ou vos confrère ont sans vergogne occuper l'ensemble de la surface d'un trottoir, bloquant l'accès aux piétons, handicapés, ... obligé de traversé la rue et donc d'affronter "les méchants automobilistes". Je pense que vous devriez sensibilisez vos collègues qui n'ont visiblement pas le même sens civique que vous ;)

Alain 26/01/2009 17:40

La voiture électrique n'est pas douce car elle pèse 1T mini, prend la place, se garera sur les trottoirs, occupera les espaces qui ne lui sont pas dévolus, aura parfois la forme d'un faux 4x4 pour faire croire qu'on est le plus fort, se vendra sur des slogans honteux genre "l'électricité est à vous, la route vous appartient".

Eric 26/01/2009 11:30

"Renseigne toi sur le code de la rue: leplus fort doit prendresoin du plus faible. C'est valable pour les piétons,les vélos, les motos, les voitures. Si y'a des cons, c'est pas de notre fôôtôte. On n'agit pas dans ce sens. On prône le respect, pas le chaos." Alain, tu passe ton temps à généraliser et à affirmer que tous les automobilistes sans exception sont des cons irresponsables, je me permet moi aussi de faire des raccourcis grossiers sur les cyclistes. Une petite suggestion pour votre mouvement : sensibilisez les cyclistes au respect des règles, comme nous le faisons avec les automobilistes ou les motards, çà ne peut être que bénéfique pour votre mouvement.Une voiture électrique, si elle est conduit avec compétence et dans le respect des règles de sécurité et du code de la route est un transport "doux"

Tony 26/01/2009 10:28

"Alernatives douces" ? Alors pourquoi être contre la voiture électrique ? Douce pour qui ? L'environnement ? Apparement non, combattre les voitures juste parce que ce sont des voitures c'est quand même un peu ridicule...

Alain 25/01/2009 11:40

1. Renseigne toi sur le code de la rue: leplus fort doit prendresoin du plus faible. C'est valable pour les piétons,les vélos, les motos, les voitures. Si y'a des cons, c'est pas de notre fôôtôte. On n'agit pas dans ce sens. On prône le respect, pas le chaos.2. Pour ce qui est de l'hiver... Va à Montréal et découvre les vélos sur la neige. Ou va sur le site Vélotaf et découvre les vélotaffeurs que la neige n'arrête pas toujours (moi, le premier, la neige ne m'a pas arrêté). Soit dit en passant, sur la neige, la voiture n'est pas très sûre non plus.3. Quand le vélo tombe, l'enfant tombe. Merde alors? Mais quand la voiture a un accident, l'enfant n'a rien? Et quand il apprend à marcher, il ne risque rien? Vite, une boite en fer autour de tous les enfants!!!!4. On peut faire ses courses en vélo. Des tas de personnes le font. Le co-voiturage est une chose, mais la vélorution fait la promotion des alternatives douces, donc montre que les courses à vélo, c'est possible aussi.