Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 19:31
Régulièrement, les journaux français, comme dernièrement Marianne (n°43, 30 août 2008), évoquent une huître génétiquement modifiée, appelé huître « de Quatre saisons ». Est-elle le premier animal génétiquement modifié commercialisé en Europe ?
 Elle représente actuellement environ 30% des huîtres vendues en France.

Une stérilité programmée

La première conséquence est que ces huîtres sont stériles. Les ostréiculteurs qui élèvent des huîtres triploïdes ont donc perdu leur indépendance : ils sont dans l’obligation de passer par des écloseries pour renouveler leurs huîtres.

Des risques évalués avec des données lacunaires

Les huîtres OGM sont consommées depuis de nombreuses années, sans qu’aient été rapportés d’incidents particuliers liés à leur consommation. Cependant, aucune donnée disponible ne permet d’évaluer si l’incidence des toxi-infections alimentaires observées après consommation d’huîtres est différente entre des huîtres triploïdes et diploïdes ».

Quel étiquetage ?

Selon le comité national de la conchyliculture, l’absence de règlementation spécifique aux huîtres triploïdes est logique, car elles ne sont pas considérées comme un « nouveau produit ».
Ainsi, il n’y a pas d’obligation d’étiquetage particulier.
L’huître triploïde, modifiée chromosomiquement, n’est pas un OGM, au sens juridique car il n’y a pas eu d’apport de gène étranger. Cependant, comme les OGM, elle implique une dépendance du mareyeur vis-à-vis des écloseries, et elle nécessiterait davantage d’études d’impacts sanitaires et environnementaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article

commentaires

antoine 22/08/2010 19:36



Bonjour,nous avons crée une association pour valoriser les huitres nées en mer et aider les consom'acteurs à en trouver qui s'appelle"ostréiculteur traditionnel".Je vous invite à visiter son site
internet:http://www.ostreiculteurtraditionnel.fr/ et son groupe facebook:http://www.facebook.com/group.php?gid=144050443805&ref=search&sid=1324494908.2287362083..1  
cordialement  Antoine