Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 18:31
Pour une fois qu’on pouvait être content, les syndicats, le patronat et de grands partis politique font la gueule :

Le gouvernement souhaite mettre en place une prime transport très, très favorable au transport en commun, et beaucoup moins à la bagnole. Mais le patronat ne veut rien payer (bande de gros radins qui sont) tout comme les syndicats ou le PS, et le PC qui s’insurgent contre une prime pas assez favorable à ceux qui prennent leur bagnole.

Les entend-on dire « on voudrait plus de transport en commun pour avoir un autre choix ». Non, ils préfèrent dire :
« On va vers une double inégalité : entre salariés en bus et en voiture, et entre salariés des grandes entreprises et des petites », (FO)

Comme d’habitude, ils pensent petit, ne voient pas le gros nuage de bruit et de pollution qu’on a tous les jours sur les grandes villes mondiales,. Pffftttt….


Pendant ce temps, en Hollande :

Les Pays-Bas, numéro un mondial pour la pratique du vélo, ont mis en ouvre dès les années 80 et 90 des mesures incitatives, rappelle la dernière revue de l'Inpes (Institut national de prévention et éducation pour la santé). Par exemple, acheter un vélo par le biais d'un employeur est exonéré de taxe, et beaucoup d'employeurs offrent une bicyclette à leurs employés tous les trois ans. Les km parcourus en deux roues donnent droit à des produits, sur le modèle des "miles" aériens.

L'avant-projet de loi français:
Sur l'ensemble du territoire, les entreprises auront ainsi l'obligation, comme c'est déjà le cas en Ile-de-France, de prendre en charge 50 % de l'abonnement aux transports en commun des salariés. Cette aide sera versée directement sur la feuille de paie et exonérée de charges et d'impôts pour l'entreprise comme pour le salarié. Quelque 1,2 million de salariés devraient en bénéficier et son coût, pour les entreprises, est estimé à 200 millions d'euros par an.

En ce qui concerne les salariés en voiture, les entreprises pourront, sur la base du volontariat et par accord, verser une aide forfaitaire de 200 euros, exonérée de charges et d'impôts sur le revenu. Elles pourront verser plus, mais les sommes au-delà de 200 euros seront soumises aux mêmes charges que le salaire. Afin d'encourager le recours aux transports en commun, cette prime sera réservée aux salariés résidant « en dehors des périmètres de transports urbains » et à ceux pour qui l'utilisation de la voiture « est rendue indispensable par des conditions d'horaires particuliers »

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Alternatives
commenter cet article

commentaires