Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 18:51
En premier lieu, l'Afghanistan.
Le terrorisme, la liberté, le droit des peuples... De la novlangue, tout ça. En Afghanistan, la vraie bataille, c'est pour un oléoduc. Voici une démonstration de cette affirmation. Ca vaut ce que ça vaut. Personne n'est obligé de le croire mais c'est toujours bon à savoir et l'émission "Le dessous des cartes" n'a pas vocation à faire de la propagande mais de l'explication:





En deuxième lieu, la Géorgie.
Explications:

"La Géorgie joue un rôle essentiel dans l'acheminement vers l'Europe du pétrole et du gaz de l'Azerbaïdjan - dont c'est aujourd'hui la seule voie d'exportation hors du réseau russe. Elle abrite deux oléoducs : le Bakou-Soupsa, 830 kilomètres, en service depuis 1999 ; et surtout le Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC), 1 768 kilomètres, opérationnel depuis 2006. Le premier aboutit sur la côte de la mer Noire, le second en Méditerranée, dans le sud de la Turquie. L'un et l'autre sont désormais fermés sur le parcours géorgien. Opérateur de ces tubes, British Petroleum (BP) en a décidé ainsi peu après que Moscou eut envoyé ses troupes à l'assaut de la Géorgie. Le 9 août, dans la nuit, un missile russe frappait une localité proche du BTC sans toucher l'ouvrage. Erreur de tir ou avertissement

La Russie a bataillé ferme contre la réalisation de cet oléoduc - doublé en partie par le gazoduc sud-caucasien Bakou-Tbilissi-Erzurum - qui entame son monopole sur le transport des hydrocarbures de la Caspienne et de l'Asie centrale. En juin dernier, elle n'a guère apprécié que le Kazakhstan, riche en or noir, signe avec l'Azerbaïdjan un accord pour exporter en 2010 une partie de son brut par le BTC. Quant au Turkménistan, lassé d'avoir à céder son gaz à bas prix au russe Gazprom, il a offert d'en vendre directement à l'Europe dès 2009 - à condition de l'acheminer par une autre voie que la Russie.

Dans la logique de Moscou, estime Isabelle Facon, l'« une des opportunités ouvertes par cette guerre est de discréditer la Géorgie comme voie de transit pour les hydrocarbures de la région Caspienne. C'est aussi un coup porté aux efforts de l'UE pour diversifier ses sources d'approvisionnement ». Le projet du futur gazoduc européen Nabucco risque d'être lui-même compromis."

source: site Internet du journal l'Express (22/08/08)

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Voiture - mon amie
commenter cet article

commentaires