Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 17:51
C'est ce qui semble se profiler au terme d'un échange entre les vélorutionnaires et les cadres de la SNCF rencontrés dans la gare de Tours.

Même si cette vélorution n'a pas été un grand moment pour nous en terme d'affluence (moins de 10 personnes), elle n'en a pas moins été intéressante dans sa qualité:
- Bonne présence des médias: FR3 Tours et la Nouvelle République.
- Présence au sein de la vélorution de membres du CVL-Est, du représentant de la FNAUT-Centre et d'un membre d'ARIAL, sans parler de Félix proche d'APNé. Une belle brochette de gens responsables, réfléchis, et fortement impliqués pour une société plus juste et plus idéale.
- Bon accueil des responsables de la SNCF même si il est à noter que notre arrivée "pittoresque" provoque toujours des réactions bizarres: Une personne de la SNCF se précipite sur nous, craignant un débordement? une menace terroriste? Quoi?
Cette société supporte-elle encore quelque chose? Avons-nous encore la faculté de vivre ensemble? Des fois, on se pose des questions... Enfin, passons...

Que dire?

L'économie prime tout. Et à terme, attendons-nous à ce que nous, les cyclistes, soyons refoulés des trains. Difficile de voir une autre issue à notre dialogue cordial avec la SNCF. Pour cette dernière, un voyageur à vélo prend de la place, elle, qui prévoit une augmentation de trafic. Place au voyageur qui laisse son vélo dans la gare de Tours, et qui en aura un deuxième à Blois, Amboise, Chinon, Montrichard ou ailleurs. C'est une logique, ce n'est pas la nôtre.

La multimodalité, ce n'est donc pas le vélo dans les trains. C'est plutôt un service de masse à base de vélib, vélo'v, bref du vélo en libre service à l'échelle de la région (donc quid du vélociti tourangeau?). C'est un vélo qu'on gare dans sa gare de départ avec peut-être un service de gardiennage (même dans les petites gares? humm, humm...) et un service de masse à base de trains. Point.
A court-terme, nous allons continuer à nous entasser les uns sur les autres, à poser nos vélos dans des trains sous-dimensionnés au niveau du service. Puis un jour, le couperet tombera. et...
- soit tu t'abandonneras aux services DECAUX (avec tout ce que que cela engendre vu que la pub, c'est un appel à la sur-consommation),
- soit tu t'achèteras un deuxième vélo en espérant que la SCNF le gardera bien,
- soit tu viens te battre avec nous à la vélorution, même quand c'est les vacances, même si t'as autre chose à faire, même si tu penses que çà ne sert à rien. Car dans la vie, faut faire des choix et c'est sûr que quand on ne fait pas le bon choix, ça ne sert à rien.

Entre ton vélo et la future clé USB de la SNCF, tu choisis quoi?



La vélorution déploie des banderoles dans la gare.




La vélorution parle d'intermodalité avec les journalistes.



Mais le TER et ton vélo, c'est une histoire d'amour qui va prendre fin. Reste à savoir quand...

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Velorutiontours
commenter cet article

commentaires

Gilles 06/07/2008 15:33

Les vélos à chaque bout du train, c'est une fausse solution:c'est extrèmement lourd: comment couvrir tous les besoins à chaque bout du voyage (de tous les domiciles à la gare de départ, et de la gare d'arrivée à toutes les destinations)ça marche à la rigueur pour les vélos, mais ... on va aussi installer des fauteuils roulant lib, des poussettes lib? des caddies lib?Il faut qu'il y ait une place suffisante dans les transports en commun pour vélos, poussettes, fauteuils etc .. ça demande de la capacité (d'où le choix sur rail pour le tramway), et des voitures adaptées (comme dans l'article du premier juillet)