Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 18:49
La bonne raison: le pétrole cher qui vient de franchir ce jour la barre des 146 $. Certains n'y voient que de la spéculation et pourtant le journal québécois "le devoir" nous livre une analyse fine montrant que nous sommes bien devant autre chose.
Une solution: La vélorution /  Un ami: Le train.

Voici les dates-clés de quatre décennies d'ascension du prix (en dollars de l'époque) du brut:

- 1970: le prix officiel du pétrole saoudien est fixé à 1,80 $ le baril, selon les chiffres du ministère américain de l'Énergie (DoE).
- 1974: le prix auquel les raffineries acquièrent le pétrole importé dépasse les 10 $ le baril après le premier choc pétrolier, consécutif à l'embargo de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pendant la guerre du Kippour en 1973.
- 1979: la révolution en Iran entraîne le deuxième choc pétrolier. Le baril dépasse les 20 $.
- 1980: la guerre Iran-Irak pousse le prix du baril au-dessus de 30 dollars. Il atteindra 39 dollars début 1981.
- En 1983, le pétrole «light sweet crude» commence à être coté sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).
- Fin septembre-début octobre 1990: courte incursion au-dessus des 40 $ le baril, avant la guerre du Golfe.
- Septembre 2001: le baril frôle les 30 $ la semaine du 11 avant de retomber. Il termine l'année sous les 20 $.
- Mai 2004: le seuil des 40 $ est à nouveau franchi.
- Septembre 2004: 50 $. Le marché s'inquiète des approvisionnements.
- Juin 2005: 60 $.
- Fin août 2005: l'ouragan Katrina frappe la zone pétrolière du Golfe du Mexique. Le baril passe au-dessus de 70 $.
- 12 septembre 2007: la fonte des stocks pétroliers américains pousse le baril au-dessus de 80 $.
- 18 octobre: 90 $.
- 31 octobre: le pétrole franchit le cap de 95 $, après une forte baisse des stocks américains et une baisse des taux d'intérêts américains. L'envolée se poursuit jusqu'à 98 $ le 7 novembre.
- 21 novembre: le baril grimpe jusqu'à 99,29 $.
- 2 janvier 2008: le baril touche brièvement le seuil psychologique des 100 $, sous l'effet des violences au Nigeria et dans la crainte d'une nouvelle baisse des stocks américains.
- Mars 2008: après une pause, le baril recommence à grimper au fur et à mesure que s'affaiblit le dollar, atteignant 111 $ le 13 mars.
- Avril 2008: dopé par la baisse des stocks américains, le statu quo de l'OPEP, la croissance chinoise et surtout la baisse du dollar, qui passe ce mois-là la barre de 1,60 pour un euro, le brut repart en flèche. Il atteint 115 $ le 16 avril, puis s'arrête à 119 $ le 22 avril.
- Mai 2008: la flambée reprend, sur fond de nouvelles perturbations de la production au Nigeria. La barre des 120 $ tombe le 5 mai, celle des 125 le 9 mai, des 130 le 21 mai et des 135 le 22 mai.
- Juin 2008: les cours grimpent de 16 dollars en deux séances, les 5 et 6, jusqu'à 139,12 $, après un accès de faiblesse du billet vert. Ils s'envolent ensuite jusqu'à 139,89 $ le 16, suite à une interruption de production en Norvège et un nouveau recul du dollar.
- 26 juin: le président de l'OPEP pronostique que les cours pourraient atteindre jusqu'à 170 $ durant l'été. Les cours s'envolent et franchissent pour la première fois la barre des 140 $.
- 27 juin : la barre des 142 $ est franchie.

Partager cet article

Repost 0
Published by velorutiontours - dans Voiture - mon amie
commenter cet article

commentaires