Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 17:33
Hier, c'était le pic des 130 mais à peine l'article écrit et mis sur le blog, c'était déjà 133, et en se levant ce matin c'était 135. Le baril de pétrole monte et la pénurie approche.

T. Boone Pickens. milliardaire américain prédit un baril à 150 dollars fin 2008 : "85 millions de barils par jour, c'est tout ce que le monde peut produire, et la demande est à 87 millions. C'est aussi simple que cela".

L'Agence internationale de l'énergie (AIE), prévoyait une production quotidienne de 116 millions de barils en 2030. Comme d'autres pétroliers, le directeur général de Total, Christophe de Margerie, répétait qu'il serait très difficile, voire impossible, de dépasser le seuil de 100 millions de barils.

Les experts de la banque Goldman Sachs, parmi les premiers à avoir osé affirmer que le baril vaudrait un jour plus de 100 dollars, fixent la nouvelle frontière à 200 dollars dans les prochains trimestres. A plus long terme, Patrick Artus, l'économiste en chef de Natixis, avait avancé dans une note publiée en 2005 un prix de 380 dollars le baril en 2015.

La Russie aura épuisé ses réserves en moins d'une décennie si elle continue d'exploiter ses gisements au rythme actuel.

En 2016, la pénurie. Les marchés financiers s'orientent vers ce scénario. Ils auront peut-être tort... Qui sait? Ce sera peut-être avant?

Le gouvernement s'apprête à entériner la construction de l'A65. On continue à foncer dans le mur.

Vidéo proposée par Benoit, le 9 mai, quand le baril ne coutait "que" 126 dollars:




Partager cet article
Repost0

commentaires

A
On va enfin pouvoir faire l'Autorution tranquille.Vélorution: des plumes et du goudron?
Répondre
R
on dissous la velorution dans le pétrole, puisqu'il y en plein? chiche !
Répondre
A
Ah oui, c'est vrai, du pétrole, y'en a plein. C'est pour çà qu'on la paye si chère... C'est pour s'habituer à quand y'en aura plus du tout. En fait, ça doit être le grand test mondial de l'année du "et si on faisait semblant de plus en avoir?"Sérieusement, Le pétrole à l'hoizon 2016 grimpe encore plus vite que celui de l'horizon à 6 mois. L'OCDE (des gens hyper sérieux) pariaient y'a pas 3 ans d'un pétrole à 30 dollars en 2030.Les puits s'asséchent, les pays producteurs réduisent le flux pour garder la manne qui s'épuise le plus longtemp possible, mais ils ont finalement tous tort: the-DH5 va nous trouver des puits ;)Ouf!!! Maintenant qu'on est sauvés, est-ce qu'on dissous la vélorution?
Répondre
S
bravo the-dh5 mais il faut se rappeler aussi que quand on payait l'essence 5 francs à la pompe, on disait que jamais elle dépasserait 10 francs! (1€50!)et ça y est!!!alors, il faut quoi comme autres mensonges?de toutes façons que ce soit approximatif ou pas, le pétrole est nocif, ça génère des guerres et des pollutions et la bagnole asphyxie les villes...
Répondre
T
pfff.... n'importe quoi la pénurie c'est pas demain la veille du pétrole il en reste encore pour au moin un sièclec'est juste bush qui fait la guerre et l'ensemble des situation politique qui fait que le prix du péttrole monte et encore les russe en ont et font pas partis des PEP sinon ont le payeré deja 300$ le baryl
Répondre