Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog velorutiontours
  • : le vélo : avenir de l'humanité actuellement en pleine expansion. le cycliste aventurier de la rue reprend sa place.la vélorution expression mensuelle de l'avenir de la rue...et en plus le il milite pour la qualité de son cadre de vie où toutes les atteintes néfastes sont dénoncées au profit d'une proposition de vivre ensemble de façon harmonieuse.
  • Contact

PROCHAINE VELORUTION 6 juin organisée par Roulement à bill (voir leur site)

Recherche

Archives

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 19:01
La vélorution est ouverte à tous les non-motorisés et se préoccupe bien des problèmes de tous les non-motorisés:
Notre dernière vélorution au rond-point "test" au bout du boulevard Heurteloup se penchait sur la situation du vélo mais aussi des piétons.
Notre ressenti des trottoirs mixtes "vélo/piétons" qui bien souvent libère la voiture de toute entrave pouvant la freiner, nous place sur le bord de la route dans un partage non-équitable.
Toutes les vélorutions se battent pour le partage de la route (non le partage des trottoirs). De même, toutes les vélorutions se réclament du code de la rue. Ce code de la rue qui émerge dans d'autres pays alors que la France feint d'y réfléchir tout en continuant à favoriser la circulation automobile (Liste St Avertin Avenir et le pont d'Arcole) est bien le respect du plus faible.

Nous avons reçu aujourd'hui ce courriel:


"A plusieurs reprises, j'ai relevé dans la presse des articles faisant état des activités de Vélorution et j'ai noté que votre action visait, légitimement, à améliorer les conditions de circulation des cyclistes à Tours.
Personnellement, je ne suis pas cycliste, mais  il est notoire que les piétons, notamment  âgés, les personnes handicapées en fauteuils roulants et les mères de familles avec leurs landaus ou poussettes,  prennent des risques en empruntant les trottoirs qui  leur sont réservés, alors qu'un grand nombre de cyclistes s'y considèrent en terrain conquis. Lorsqu'il leur est  fait remarquer qu'ils ne respectent pas le code de la route et qu'il existe des pistes cyclables, une volée d'injures est leur seule réponse?

Cette observation peut être faite quotidiennement, notamment dans le centre de Tours et la fréquence de tels faits est en augmentation. Je passe sous silence la circulation en sens interdit, le franchissement des feux au rouge etc. En résumé, c'est l'anarchie.
J'aimerais connaître votre sentiment sur cette situation, qui, si elle devait perdurer, pourrait conduire les piétons à détester les cyclistes (avec ce que cela peut sous-entendre) ce qui n'est pas le but à atteindre. D'autre part, Vélorution à l'instar de la défense des cyclistes, envisage-t-elle de protéger les piétons contre les agissements de certains cyclistes ?"

Soff souhaitait que ce courriel passe sur notre blog dans un esprit de  sensibilisation pour un vrai partage de la route dans la bonne humeur. En même temps, elle apporte les éléments suivants à cette discussion:

"Je pense qu'il faut relayer cette lettre sur le blog en disant que nous sommes d'accord mais que ce n'est pas de l'anarchie que les gens démontrent (au contraire puisque l'anarchie est le système prônant la responsabilité individuelle dans un collectif) mais bien une mentalité d'irresponsable contrainte par une politique du tout automobile rendant les non motorisé irrespectueux :
voir les piétons qui traversent n'importe où, les gens qui laissent chier leur chien sur les trottoirs, les jeunes qui font du skate là parce que la ville n'est pas conçue pour la jeunesse... ni pour la vieillesse, etc."
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
à ce propos, c'est la Nouvelle République qui publie article sur article à propos du rond point débile de pompidou (appelons le comme ça, ça rappelle les années 70!) et il n'y a pas un jour où la rubrique accident de la route nous épargne un mort par ci un blessé par là à cause des motorisés. bon, il n'y a toujours pas de pièton qui écrasent une auto ou un vélo qui détériore un camion...
Répondre